Home Economie La RDC, la Tanzanie et le Burundi se mettent d’accord pour un projet conjoint de chemin de fer

La RDC, la Tanzanie et le Burundi se mettent d’accord pour un projet conjoint de chemin de fer

6 min read
0
0

C’est la principale résolution de la deuxième réunion des Ministres des Transports et Voies de communication de la République Démocratique du Congo, de la République du Burundi et de la République Unie de Tanzanie sur le développement conjoint du projet de chemin de fer Uvinza-Musongati-Gitega-Bujumbura/Uvira-Kindu, qui s’est tenue le 30 janvier 2020 à Bujumbura. Cette réunion a été précédée par les réunions des secrétaires permanents et comité technique conjoint(CTC).

La délégation de la RDC a été conduite par le Ministre des Transports et Voies de Communication, Me Didier Mazenga. Ce dernier était accompagné entre autres, du chargé d’affaires ai de l’ambassade de la République Démocratique du Congo au Burundi, Christophe Katanga Wa Banza, du Gouverneur de la province du Sud-Kivu, Théo Ngwabije Kasi et du Coordinateur adjoint de CEPCOR-RDC, Emery Patrick Kumbongo.

L’objectif de la réunion était de faire le suivi de la mise en oeuvre des décisions prises lors de la réunion ministériels tenue à Kigoma en Tanzanie, en novembre dernier sur la préparation de la mise en oeuvre de ce gigantesque projet.

Ainsi, au cours la réunion, les ministres des Transports de trois pays ont reçu le rapport des secrétaires permanents sur l’état d’avancement de la préparation du projet. Ils ont salué le travail accompli par les experts pour coordonner le travail du consultant et visité les alignements proposés.
Après avoir noté avec satisfaction que led résultats de l’étude reçus indiquent que le projet est financièrement et économiquement réalisable, ils se sont accordés sur une série de points à traiter.

Parmi ces points, on cite entre autres, la tâche confiée aux experts de finaliser l’évaluation sur l’inclusion d’un pont multimodal dans la construction du pont sur la Malagarazi, l’adoption de la feuille de route proposée pour la mise en œuvre de ce chemin de fer; l’approbation de l’inclusion de l’électrification de la ligne de chemin de fer lors de l’appel d’offres ; les études de faisabilité Gitega-Bujumbura/Uvira-Kindu doivent s’exécuter comme un seul projet et financée conjointement par le Burundi et la RDC.

Impliquer les ministères des Finances

Me. Didier Mazenga, Min.Transports et Voies de Com/RDC

Les ministres de transports de la RDC, du Burundi et de la Tanzanie ont enjoint au comité technique conjoint de se réunir en mars prochain à Lubumbashi en vue de finaliser la formulation des termes de référence des études de faisabilité et pour préparer le projet d’accord tripartite pour la mise en œuvre du projet.

Par ailleurs, ils se sont convenus d’impliquer les ministères des Finances de leurs pays respectifs dans la préparation du montage financier du projet. Au Burundi ils ont demandé d’accélérer la revue des études de faisabilité du tronçon Gitega-Musongati, lequel sera une extension de la ligne ferroviaire Uvira-Musongati d’ici mars prochain.

A noter aussi que les trois pays doivent soumettre leurs propositions de financement pour la mise en œuvre du projet d’ici mai 2020 et surtout, ils doivent adopter des normes et des spécifications techniques communes pour la construction de ce chemin de fer. Ce, afin d’en assurer une exploitation sans faille.

Junior Lomanga, de Bujumbura au Burundi

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

 «Covid-19 n’a fait qu’accélérer les tensions existantes depuis le retour chinois dans la scène internationale» (Georges Lohalo)

Coup d’œil de Georges Olemanu Lohalo sur la coopération internationale  Ce mercredi …