Home Société Mobilisation contre le licenciement de Jacques Matand de la BBC: La charité mal ordonnée des journalistes congolais

Mobilisation contre le licenciement de Jacques Matand de la BBC: La charité mal ordonnée des journalistes congolais

4 min read
0
0

Le licenciement du journaliste congolais Jacques Matand de la BBC Afrique suite à la diffusion d’une interview réalisée avec l’auteur Charles Onana sur le Rwanda a choqué bon nombre de citoyens africains et du monde.

Sur internet, des journalistes, auteurs, intellectuels et d’autres leaders d’opinion lui ont exprimé leur soutien. Certains ont initié une pétition pour exiger sa réhabilitation et la démission de la Rédactrice en Chef, Anne Look Thiam.

Mais, si le licenciement de ce journaliste a suscité une vague de réactions, il n’en est pas autant de centaines de journalistes congolais qui sont de temps en temps licenciés, le plus souvent dans l’indifférence générale.

Le métier de journaliste fait partie des métiers les plus instables et les moins rassurants en République Démocratique du Congo. Dans la plupart de chaines de télévision, stations radios et de journaux, des hommes et de femmes sont chaque jour ou presque maltraités par leurs patrons. Très mal rémunérés s’ils ne sont pas du tout payés, les journalistes congolais dans leur écrasante majorité sont obligés d’exercer de jobs extra journalistiques pour compléter leurs maigres revenus.

Les plus courageux vivent de la mendicité en courant derrière des hommes politiques. La petite poignée qui fait exception n’est pas elle aussi épargnée car, même des journalistes qui semblent bien gagner leur vie peuvent d’un jour à l’autre se retrouver au chômage.

Les exemples des hommes de médias congolais qui ont perdu leur emploi pour diverses raisons sont légion. L’un des plus récent est celui d’un groupe de journalistes qui ont été chassés d’une chaine de télévision proche du régime de l’ancien Chef de l’Etat Joseph Kabila. Il en est de même de journalistes de la presse écrite et de la presse en ligne qui, faute d’un salaire digne de ce nom, sont obligés de cumuler plusieurs fonctions, ce qui impacte négativement sur la qualité du contenu des médias congolais.

Et le fait pour  ces journalistes et leurs bourreaux d’exiger le retour de l’ex journaliste de BBC Jacques Matand à son poste au Sénégal (siège de la BBC Afrique), ressemble à une charité très mal ordonnée.
ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Incapables de régler leurs désaccords en hommes civilisés: Le DG de l’OEBK inflige un traitement infantilisant au DGA

Entre le Directeur Général de l’Organisation pour l’Equipement de Banana-Kinshasa(OEBK), G…