Home Société Sondage Les Points: 83% des congolais soutiennent le comité de gestion du FPI

Sondage Les Points: 83% des congolais soutiennent le comité de gestion du FPI

10 min read
0
0

Voici l’intégralité de ce sondage.

Alors que de personnes usurpant l’identité de syndicalistes ont entrepris une démarche visant à saper l’action du comité de gestion du Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI), un sondage mené par notre institution vient rétablir la vérité. Ce sondage mené spécialement à Kinshasa sur un échantillon de 1000 personnes issues de différentes couches révèle que l’action du Directeur Général Patrice Kitebi et l’ensemble de son équipe rencontre la satisfaction de 72% de la population congolaise.

Quatre répondants sur dix, soit 40% de l’échantillon sont des travailleurs en activité au FPI, contre 20% des travailleurs des autres entreprises publiques, 10% des employés du secteur privé et 30% du reste de la population.
Aux uns et aux autres, nos enquêteurs ont posé trois questions à savoir : ce qu’il pense de la gestion actuelle du FPI, l’image qu’ils ont de gestionnaires de cette entreprise et ce qu’ils pensent, en toute indépendance des accusations formulées contre le comité dirigé par Patrice Kitebi.

Une gestion approuvée 


A la première question, 65,3% de répondants travaillant au Fonds de Promotion de l’Industrie affirment que la gestion de leur entreprise est très bonne, 16,8% soutiennent qu’elle serait plutôt mauvaise 17,9% se sont abstenus.

Sans entrer dans les détails, les premiers avancent que tant sur le plan de finances, de l’octroi des crédits, du recouvrement forcé des crédits auprès des débiteurs insolvables que sur les rémunérations mensuelles des cadres et agents, tout va bien. Ceux qui parlent d’une bonne gestion à la place d’une très bonne gestion indiquent eux, que certains domaines restent à perfectionner.

C’est le cas selon eux, des conditions d’octroi des créances qui devraient être un peu plus simplifiées pour que de congolais ayant de ressources limitées accèdent aux crédits pour financer leurs projets industriels. Pour la petite minorité qui parlent d’une mauvaise gestion, rien ne marche et ce, selon eux dans tous les domaines. A chacun sa vision de choses et son opinion.

Pour 70% des travailleurs des autres entreprises publiques, le FPI est très bien géré dans tous les domaines. Il faut noter ici que la tendance des répondants de cette catégorie était de comparer la situation de leurs entreprises avec celle du FPI.

En revanche, 10% d’entre eux estiment que la gestion du FPI est mauvaise. Les 20% autres n’ont pas voulu se prononcer, estimant qu’ils n’ont pas suffisamment d’informations pour juger de la gestion d’une structure aussi grande et complexe.

Dans la troisième catégorie, les avis sont partagés. En effet, 45% du reste de la population jugent de bonne la gestion du FPI alors que 30% disent le contraire. Les 25 % restants sont sans avis. Une chose mérite d’être mentionnée : les réponses de cette catégorie ont été influencées par des informations répandues ces derniers jours sur les réseaux sociaux contre les dirigeants du FPI, lesquelles s’inscriveraient dans le cadre d’une campagne de diabolisation contre le comité de gestion en général et contre le DG Patrice Kitebi en particulier.

Les auteurs de ladite campagne avaient été dénoncés par les délégués syndicaux légalement reconnus qui ont démenti toutes les allégations qu’ils ont faites. A cet effet, ils ont notamment rappelé que selon les dispositions de l’arrêté ministériel n°048/CAB/VPM/METPS/2015 du 8 octobre 2015, la représentation des travailleurs dans les entreprises et établissement de nature est assurée par une délégation élue.

Une très bonne image de l’équipe Patrice Kitebi

A la question de savoir l’image qu’ils se font des gestionnaires du FPI, 69,4% des répondants (1ere catégorie) disent avoir une très bonne image d’eux contre 18,3% qui parlent d’une mauvaise image et 12,3% restants sont sans avis.

Dans la deuxième catégorie, 70% parlent d’une très bonne image, 20% de mauvaise image et 10% de sans opinion. Dans la troisième catégorie, c’est 64% de très bonne image, 25% de mauvaise image et 11% de sans avis.

Au sujet des accusations concernant l’intervention du FPI dans le programme de 100 jours du Président de la République, lesquelles ont été transmises au Procureur Général par un groupe de faux délégués syndicaux, les répondant sont quasi-unanimes pour dire qu’elles ne sont pas fondés. A la troisième question de ce sondage spécial, 84% des répondants de la première catégorie disent que ces accusations sont fausses contre 6% qui affirment le contraire et 10% de sans avis.
Dans la deuxième catégorie, on soutient à 85% que ces accusations sont faussent contre 10% qui disent qu’elles seraient fondées et 5% d’abstention.

Enfin, dans la catégorie du reste de la population, 79% des répondants crient à une cabale contre le DG Kitebi et son équipe contre 18% qui soutiennent que le DG du FPI n’est pas innocent et 3% de sans avis.

Les Points

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

RDC: Le cabinet du VPM des Affaires étrangères dément les rumeurs faisant état de risque de rupture de stocks des passeports ordinaires

Le démenti est du Ministère des Affaires étrangères et porte la signature de Bernard Mpets…