Home Economie Mgr Ngube Ngube demande à Félix Tshisekedi de retirer sa famille biologique de carrés miniers de l’Ex- Katanga

Mgr Ngube Ngube demande à Félix Tshisekedi de retirer sa famille biologique de carrés miniers de l’Ex- Katanga

6 min read
0
0

Trois jours après avoir fait de révélations très accablantes sur ce qu’il présente comme l’implication de la famille biologique du Chef de l’État dans le pillage des minerais de l’ex-province du Katanga, le Chef de file de l’opposition républicaine légitime a franchi un autre cap dans son combat contre le pillage de ressources naturelles du pays. Alors que la Conférence épiscopale nationale du Congo( CENCO) a elle aussi sonné la sonnette d’alarme sur l’enrichissement illicite des animateurs du nouveau régime et la persistance de la corruption dans le chef des dirigeants, Mgr Ngube Ngube accentue la pression sur les tenants du pouvoir.

Dans une déclaration faite mardi 3 mars 2020 à Kinshasa, l’ancien candidat à l’élection présidentielle de décembre 2018 a exigé le retrait pur et simple de la famille présidentielle de carrés miniers du Katanga qu’elle occuperait.

Décidément, la famille biologique de Félix Tshisekedi est sur de sales draps. A peine un an au pouvoir, elle semble avoir pris le goût des affaires et se baignerait déjà dans le pillage des ressources minières.

Les accusations sont de l’opposition républicaine légitime qui, dans une déclaration faite à Kinshasa la semaine dernière, a révélé que de membres de la famille Tshisekedi se sont sali les mains en pillant des minerais dont le cuivre, le cobalt, le lithium, l’or etc. «L’actuelle famille présidentielle créée des sociétés parallèles et fantômes privées au détriment du peuple congolais, et les membres de la famille présidentielle sèment la terreur aux exploitants miniers », avait-il dénoncé.

Fustigeant notamment la « prise en otage » de la Gécamines, il a reproché aux proches du Président de la République Félix Tshisekedi de s’être rendu coupables d’intimidations, d’arrestation et révocation de tout celui qui s’opposerait à leurs ordres illégaux et même de menaces à l’endroit des autorités politico-administratives du Grand Katanga.

Ça fait débat

De leur côté, les évêques catholiques ont, dans un message intitulé «coalition pour quel but  » diffusé le 2 mars 2020, dénoncé l’enrichissement illicite des animateurs du nouveau régime.

« En même temps, nous assistons à un enrichissement injustifiable et scandaleux d’une poignée d’acteurs politiques au détriment de la grande majorité de la population. La corruption et détournements du dernier public persistent. Le comble est que ces détournements sont l’œuvre de ceux-là mêmes qui sont appelés à être des garants du bien commun. Les mesures annoncées pour combattre ces maux demeurent sans effets », ont-ils martelé.

L’opposition républicaine légitime a affirmé mardi que de membres de la famille biologique de Félix Tshisekedi ont investi les minerais de Malembakulu et de Nuzi et qu’ils auraient vendu de carrés miniers à de prix dérisoires.

Choqué, le chef de file de ce regroupement politique demande au Président de la République de «retirer sa famille des carrés liniers du Katanga  » pour dit-il, éviter de tensions sociales. Tous nos efforts pour joindre le Chef de la maison civile du Chef de l’État en vue de recceuillir sa réaction n’ont pas abouti.

Jean Pérou Kabouira

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Kinshasa: Le Député national Auguy Kalonji distribue 500 sacs de maïs à sa base de Mpasa 1 à Tshangu

Pour lutter contre la propagation du Coronavirus en République Démocratique du Congo, le C…