Home Politique Le Gouverneur du Sankuru abuse de la confiance du VPM de l’intérieur: Joseph Mukumadi, de citoyen français en fugitif en Europe

Le Gouverneur du Sankuru abuse de la confiance du VPM de l’intérieur: Joseph Mukumadi, de citoyen français en fugitif en Europe

6 min read
0
0

Le Gouverneur de la province du Sankuru, Joseph Stéphane Mukumadi multiplie les bêtises. Après avoir été cité dans une scabreuse affaire de maffia avec un membre de la famille biologique du Chef de l’État, il est de nouveau cité dans une autre affaire qui ne l’honore pas.

Des personnes bien ancrées au plus haut sommet de l’État ont confié à Alternance.cd qu’il aurait dépassé largement le délai fixé dans l’autorisation de sortie du pays qui lui a été délivrée par le Vice-premier ministre de l’intérieur, Sécurité et Affaires coutumières.

Pourquoi le Gouverneur du Sankuru a-t-il traîné à l’extérieur du pays? C’est la question que se posent actuellement tous les ressortissants de la province du Sankuru qui s’intéressent à la situation politique de leur contrée. «Il n’est pas prêt à rentrer en RDC, en tout cas pas avant d’obtenir des assurances de la part de ses nouveaux parrains politiques», répond notre source.

Pour cause, Joseph Stéphane Mukumadi est non seulement poursuivi par l’Assemblée provinciale à la Cour de Cassation mais aussi, il aurait de comptes à rendre au VPM de l’intérieur et sécurité, Gilbert Kankonde.

A ce propos, il nous revient d’apprendre de ce ministère que depuis qu’il s’est rendu compte de sa longue absence au pays non justifiée, Gilbert Kakonde aurait tenté plusieurs fois d’entrer en contact avec Mukumadi sans succès.
Ce qui l’aurait irrité fortement surtout qu’une certaine opinion l’accuse de soutenir le Gouverneur du Sankuru dans le conflit qui l’oppose à l’Assemblée provinciale de sa province.

Des inquiétudes dans le chef de la population du Sankuru

Arrivée de J.S.Mukumadi à Lusambo, chef-lieu du Sankuru en septembre 2019

Entre temps, on signale une forte agitation au sein de la famille biologique du Président de la République depuis les révélations sur l’implication supposée de certains de ses membres dans le trafic illicite des minerais en provenance du Grand Kasaï avec Joseph Stéphane Mukumadi.

Pour revenir à l’affaire de son séjour illégal à l’étranger, il faut dire que le Gouverneur contesté du Sankuru violerait les prescrits de l’article 70 de la Loi n°08/012 du 31 juillet 2008 portant principes fondamentaux relatifs à la libre administration des provinces. On y lit entre autres que «pour leurs déplacements officiels à l’étranger, le Gouverneur de province et les membres du Gouvernement provincial sont astreints à l’autorisation préalable du Gouvernement central».

Interrogé sur les raisons de la longue et inquiétante absence de Mukumadi au pays et au Sankuru, un de ses proches a joué à la diversion. «Le Gouverneur est toujours en consultation avec les autorités Centrales. Quand il sera prêt de descendre à Lodja{un des territoires du Sankuru} ou faire l’itinerance dans notre province, il va le communiquer officiellement comme il l’a toujours fait. Donc, prenez votre mal à patience», a-t-il dit. Une réponse qui est loin de rassurer une population qui se rappelle que depuis son élection en juillet 2019, ce Gouverneur n’a jamais passé deux semaines entières dans sa province.

Pour beaucoup d’observateurs, voir celui qui détenait la nationalité française accepter de vivre comme un fugitif en Europe, son continent d’accueil, doit interpeller les élites intellectuelle et politique du Sankuru sur l’avenir de la province d’origine de Patrice Emery Lumumba.

Jean Pérou Kabouira

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Prise en charge des filles siamoises nées à Lodja : La LINA remercie la Fondation Denise Nyakeru

Grâce à la promptitude et à la solidarité de l’ONG les Collines de Selembao, dirigée…