Home Sécurité RDC: Malgré ses serpents venimeux, ses abeilles et ses cailloux magiques,  Ne Mwanda Nsemi enfin arrêté

RDC: Malgré ses serpents venimeux, ses abeilles et ses cailloux magiques,  Ne Mwanda Nsemi enfin arrêté

4 min read
0
0

Si les adeptes du leader du mouvement politico-mystico-spirituel Bundu Dia Mayala comptaient sur la protection de leur gourou, Ne Mwanda Nsemi pour échapper à la police, alors ils ont misé sur le mauvais cheval. De dizaines d’entre eux ont été cueillis ce vendredi 24 avril 2020 par la Police nationale congolaise après un assaut qui a duré une heure. Leur leader a lui aussi été arrêté.

Le comble, certains d’entre eux se sont rendus après seulement des coups des gaz lacrymogènes et des tirs de sommation, de quoi se poser la question de savoir si les forces surnaturelles notamment les serpents venimeux, les abeilles et « Ndika« , de cailloux magiques que Ne Mwanda Nsemi prétend détenir sont toujours opérationnelles.
En attendant le bilan officiel, une source évoque plusieurs blessés de deux côtés et même de morts.

Des dégâts que l’on pouvait éviter si seulement le chef de Bundu Dia Mayala se serait montré coopératif, lui qui semblait bénéficier d’une certaine largesse du Chef de l’État.

En effet, alors que le gourou d’un autre mouvement sécessionniste, Bakata Katanga, Gédéon Kyungu,  est traqué et certains de ses hommes neutralisés, Ne Mwanda Nsemi n’a de cesse défié les autorités nationales. Affichant publiquement de la haine envers les ressortissants d’autres provinces, ses adeptes ont manifesté ces derniers jours au Kongo Central pour exiger la sécession.

A partir de sa forteresse de Kinshasa, l’ancien Député national a dans plusieurs vidéos, exigé ses indemnités et la réhabilitation de ses biens détruits lors des attaques précédentes de sa résidence. Dans l’une de ses dernières vidéos, il a prétendu qu’il détiendrait des forces mystiques destructrices notamment de serpents venimeux, des abeilles et des cailloux (Ndika) qui lui auraient été léguées par ses ancêtres Ne Kongo.

Arrêté et poursuivi pour atteinte à la sûreté de l’État, il s’est miraculeusement évadé de l’ex-prison de Makala en main 2017 avant de réapparaître le 6 mai 2019 aux côtés du Président du CNSA Joseph Olenghankoy. C’est ce dernier qui a été son intermédiaire ces dernières semaines avec le Gouvernement.
ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Baromètre du Gouvernement mai 2020: Voici les ministres qui ont marqué

Les congolais n’accordent pas assez de confiance dans leur exécutif pour gérer la cr…