Home Politique Les fonctionnaires  de l’État en danger: Désiré Eberonde veut «coroniser» l’administration publique

Les fonctionnaires  de l’État en danger: Désiré Eberonde veut «coroniser» l’administration publique

5 min read
0
0

Directeur de Cabinet adjoint du Président de la République, le Professeur Désiré Kolengele Eberonde se comporte en potentat. Alors que son titulaire Vital Kamerhe croupit en prison pour des soupçons de détournements de deniers publics, il s’illustre dans des dossiers qui risquent de précipiter sa chute.

Le dernier en date est sa lettre demandant à la Ministre de la Fonction publique, Yolande Ebongo, de rapporter son arrêté portant mise en place et affectation des Secrétaires Généraux de l’administration publique. Cette correspondance qui a été largement partagée sur les réseaux sociaux a suscité une vague de réactions.

Alors que certains dénoncent de l’imposture, d’autres crient à la politisation de l’administration publique, ce qui met en danger les fonctionnaires et agents publics de l’État en général et les Secrétaires Généraux en particulier.

On aura tout vu en République Démocratique du Congo sous l’ère Félix Tshisekedi. Alors que le pays fait face à la crise sanitaire causée par la pandémie du Coronavirus, la présidence de la République veut le plonger dans une crise politique grave. Le lundi 27 avril 2020, le Directeur de Cabinet Adjoint du Président de la République, Prof Kolongele Eberande s’est adjugé les pouvoirs du Premier ministre.

Dans une correspondance, il a demandé à Yolande Ebongo de sursoir la mise en place et affectation des Secrétaires Généraux de l’Administration publique qu’elle a effectuées le 16 avril 2020.
Prétendant transmettre une instruction du Chef de l’État, il prétend que cet arrêté n’a pas respecté «certaines dispositions légales, notamment celles des articles 19 de la loi n°16/013 du 15 juillet 2016 portant statut des agents de carrière de services publics de l’État».

Sans entrer dans les détails de cette correspondance, d’aucuns pensent qu’elle est une imposture signée Kolongele Eberande. La raison?- Il ne revient pas à un Directeur de Cabinet Adjoint du Chef de l’Etat de demander à un membre du gouvernement de rapporter son arrêté. De deux, il est de notoriété publique que le Président de la République nomme et révoque les Secrétaires Généraux mais seul le Ministre de la Fonction publique, en sa qualité de gestionnaire des ressources humaines de l’administration publique, a le pouvoir de les affecter.
«La politique du Gouvernement est conduite par le Premier Ministre et non le Dircab du Président de la République», tranche un observateur qui crie à la politisation de l’administration publique. Ridicule.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Docteur Denis Mukwege, un 66ème anniversaire de naissance placé sous le signe d’assistance aux enfants vulnérables de Kavumu

Le gynécologue congolais, Dr Denis Mukwege,  a totalisé, ce lundi 1er  mars 2021…