Home Société Administration publique: Voici les 47 SG ayant obtenu plus de pourcentage au concours et les 11 autres possédant des Ordonnances Présidentielles antérieures

Administration publique: Voici les 47 SG ayant obtenu plus de pourcentage au concours et les 11 autres possédant des Ordonnances Présidentielles antérieures

8 min read
0
0

Les esprits s’échauffent au sein de l’Administration publique depuis quelques jours en République Démocratique du Congo. A la base, un arrêté pris par la Ministre de la Fonction publique Yolande Ebongo, portant mise en place et affectation des Secrétaires Généraux.

A peine publié, cet arrêté a fait réagir le Directeur de Cabinet Adjoint du Président de la République, Prof Désiré Cashimir Eberande Kolongele, qui a demandé à la Ministre de sursoir son arrêté.

Après toute la polémique qui s’en est suivie, le Premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a joué au sapeur-pompier en ordonnant le report de l’application dudit arrêté et la préparation d’un dossier à ce sujet à soumettre au Conseil des Ministres, selon les instructions qu’il ferait parvenir au Gouvernement après concertation avec le Président de la République.

Selon les informations parvenues à Alternance.cd de sources de la primature, ce sont trois faits majeurs qui ont conduit le chef du gouvernement à annuler l’arrêté problématique de Yolande Ebongo. Ce, après les réunions qui ont réuni dans son bureau, les 27 et 29 avril 2020, les parties prenantes.
Premièrement, bien qu’agissant dans le cadre de ses prérogatives, la Ministre de la Fonction publique a malheureusement péché en faisant cavalier seule, ignorant complètement de consulter tous les services intéressés habituellement à ce dossier.

Deuxièmement, le gouvernement fonctionnant sous forme de la Coalition CACH-FCC, elle devrait prendre le soin d’informer cette coalition malgré le caractère apolitique de l’Administration publique.

Plus grave, dans l’arrêté de Yolande Ebongo, on trouve cinq brebis galeuses dont trois n’ont pas participé au concours et par conséquent, n’ont jamais été nommés Secrétaires Généraux par Ordonnance présidentielle ; une personne qui a obtenu 53% alors que seuls les lauréats ayant obtenu plus de 60% étaient retenus, et une célèbre inconnue.

Voici la liste des 47 Secrétaires Généraux qui avaient réussi avec plus de 60% au concours organisé par SENAREC au mois de juin 2018, suivi la formation organisée par l’Ecole Nationale d’Administration(ENA), et qui devaient logiquement être nommés par Ordonnance Présidentielle.

Malheureusement, les noms de certains d’entre eux ne figurent pas dans la première Ordonnance Présidentielle prise par Joseph Kabila et n’ont été nommés que dans l’Ordonnance n°18/143 du 27 décembre 2018 pourtant signée par Néhémie Mwilanya, Directeur de Cabinet de l’ancien Président de la République, mais non co-signée par le Premier ministre de l’époque Bruno Tshibala dont le nom figurait dans le document, laquelle serait fausse.

1. MANYA ONAKODU Jean Gaston, 76,34% ;
2. MBOKO IYETI Alain, 74,65% ;
3. KAMBA NSUNDA Aurélien, 74,37% ;
4. KANKU KASHALA Christian, 74,08% ;
5. MUKUALA BATEKE Jean, 73,80% ;
6. MUSAMBYA SANGANYA Vincent, 73,10% ;
7. BONDJALA YUGHA Ferdinand, 73,08% ;
8. KINGOMBE TSHALI Jean, 71,91% ;
9. YUMA RAMAZANI Sylvain, 71 ,41% ;
10. NTABALA MURHANDIKIRE Jean Parfait, 70,85% ;
11. NDIBU KAPUKU Delly, 70,56% ;
12. NTWITE YAMWEMBO Célestin, 70,56% ;
13. BAFALANGA ATOSA Thérèse, 70,28% ;
14. MADRAGULE ORIPALE Roger, 70,14% ;
15. BAGALU MUGANGU Donat, 68, 87% ;
16. MASALA BIKUGI Jean, 68,87% ;
17. KAPWABWA KAMENGA Emmanuel, 68,52% ;
18. ILONGA BOMPOKO Body, 68,45% ;
19. TSHIMANGA MUSANGAYI Jean Rigobert, 68,45% ;
20. KITOKO MONDJE LOBELA Guylain, 68,31% ;
21. SHABANI TABU BIN KIKUNI Delphin, 68,31% ;
22. KALUWA MWANGALA Alexis, 68,03% ;
23. BOOTO BO LOLIMBA King, 67,46% ;
24. MANGOBE BOMUNGO Jean Marie, 67, 04% ;
25. LELE PERO Guillaume, 66,76% ;
26. NDUDI PFUTI Raymond, 66,76% ;
27. NGUVULU KHOJI Jean, 66,48% ;
28. MUGANGU KULUMUSHI Gérard, 66,06% ;
29. MANTOBO MENATUDIA Bertin, 65,63% ;
30. MOKAMBIA ELOMBO Flory, 65,28% ;


31. BUSHABU BOMPEMING Evariste, 65,07% ;
32. LUKOMBE BALAMUTSHU Emmanuel, 64,93% ;
33. KAMWANYA BIAYI Esther, 64,58% ;
34. MATA NGOSENGANYA Colette, 63,73% ;
35. MBANGU KIKUMBI Pascaline, 63,24% ;
36. SALEBONGO BASOY Eugénie, 62,54% ;
37. SEYA NTSHIKALA MYRIAM Bénédicte, 61,13% ;
38. NEPA NEPA KABALA Christine, 60,93% ;
39. DIUR MULAND Jean, 60,92% ;


40. TSHEKE KOY Cosmas, 60,42% ;
41. MABOYA NZALINGO Joseph, 60,35% ;
42. KALALA MBAYO Christophe, 60,28% ;
43. TOIRAMBE BAMONINGA Benjamin, 60,28% ;
44. IKOLI YOMBO Y’APEKE Joseph, 60,21% ;
45. KIKUDI KONGOLO Gilbert, 60,21% ;
46. KOSHI GIMEA Georges, 60,007 ;
47. IPONGO KUMALELA Jacques, 60,00%

Voici les 11 Secrétaires Généraux qui ont des Ordonnances antérieures

1. OKITO OLEKA Barthélémy ;
2. MAVULU DOF’ATANDELE.
3. BONDJEKA BOSONGA ;
4. INZUN LAPER OKOMBA ;
5. Général LUKWIKILA MBETIKUISA Marcel ;
6. Général KABWANGA KASEU Symphorose ;
7. TCHELU MWENYEMALI ;
8. NUNGU BANZA Christophe ;
9. DIKANGO BITUKI ;
10. ILEKA ATOKI ;
11. LOKADI OTETE OTEPA.

Beaucoup d’observateurs proposent au Président de la République de mettre en place une commission qui devra tabler sur les résultats du concours. Il pourra par la suite signer une ordonnance nommant 47 SG ayant obtenu le plus de pourcentages, qui devront être affectés avec les 11 autres SG détenant des Ordonnances Présidentielles antérieures, ce qui mettra fin à la crise actuelle.
ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Reçu par le Vice-ministre Amato Bayubazire : Le CPCD plaide pour l’amélioration de la situation carcérale

Le Vice-ministre de la Justice, Amato Bayubazire Mirindi peut compter sur ses anciens coll…