Home Société Le pire est à craindre: 61 % des congolais ne croient plus à la présence du Coronavirus en RDC(Les Points)

Le pire est à craindre: 61 % des congolais ne croient plus à la présence du Coronavirus en RDC(Les Points)

6 min read
0
0

Alors que les cas des personnes atteintes du Coronavirus en RDC ne cessent de plomber du jour le jour, un relâchement des gestes barrières s’est fait sentir en avril 2020.

De plus en plus de congolais négligent carrément que cette pandémie fait de ravages à travers le monde. C’est ce que révèle notre quatrième baromètre d’une série de sondages sur le Covid-19, réalisé à Kinshasa et dans les chefs-lieux de provinces du pays par téléphone, sur un échantillon de 1000 personnes, représentatif de toutes les couches sociales.
Cela fait exactement deux mois que l’épidémie mondiale du Coronavirus a été déclarée en République Démocratique du Congo. Les jours passent, les autorités politiques et sanitaires ont pris une série de mesures pour limiter sa propagation. Les frontières nationales ont été officiellement fermées aux passagers, les déplacements des personnes de Kinshasa vers l’intérieur du pays interdits; les commerces non essentiels officiellement fermés, l’état d’urgence déclaré et même prorogé, la Commune de la Gombe confinée, etc. Toutes ces mesures semblent n’avoir pas fait prendre aux congolais toute la mesure de l’ampleur du Coronavirus.

Alors que le Secrétariat technique du Comité Multisectoriel de Riposte au COVID19 annonce la phase ascensionnelle dans la ville de Kinshasa, globalement, ils ne sont plus que 29% des congolais, au 09 Mai 2020, à prendre au sérieux le Covid-19, soit une forte chute de 35% comparativement au dernier baromètre du 14 Avril 2020.

Ce pendant, 61% des répondants habitant la ville de Kinshasa affirment n’avoir pas encore vu une de leurs connaissances être déclarée positive au Covid-19. Même situation à l’intérieur du pays où le doute persiste encore sur cette pandémie et où carrément on considère le Covid-19 comme une « maladie des Kinois ».

D’autres raisons de cette chute de la confiance sont à chercher dans les ratés devenus habituels du Comité multi sectoriel de riposte au Covid-19, la négligence des gouvernements provinciaux, la forte centralisation du Secrétariat technique de riposte et dans l’insouciance de la population, qui semble être fatiguée des longues semaines de fermeture des activités auxquelles elle se livre habituellement.

Pour ne rien arranger, 76% des habitants de Kinshasa interrogés affirment porter les masques par la peur de la police et non par souci de se protéger du Coronavirus.

Voici le quatrième volet de notre série de sondages sur le Covid-19 dont l’objectif est d’une part, de prélever l’état d’esprit de la population par rapport à cette pandémie et de l’autre, promouvoir toute action et ceux qui sont engagés dans la riposte afin de les encourager à faire plus.

Les personnalités qui se sont illustrées en Avril 2020 dans la riposte au Covid-19

Dans la catégorie des personnalités engagées dans la riposte contre le Covid19, on enregistre également une tendance à la baisse. A l’annonce de l’état d’urgence par le Chef de l’Etat, plusieurs personnes se sont engagées dans la sensibilisation de la population contre le coronavirus. Environ deux mois plus tard, il s’observe un ralentissement des actions des bienfaiteurs, forcément épuisés financièrement, au regard du temps que prend la période de l’état d’urgence.
Qu’à cela ne tienne, certaines personnalités, au regard de leurs responsabilités, se distinguent dans les efforts qu’elles fournissent pour lutter et protéger la population contre cette pandémie.

Sondage Les Points 

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

CENI: Pour Maître Charles-Mugagga, rien ne saurait justifier dépérir la riche expérience de Ronsard Malonda

L’entérinement de la désignation de Ronsard Malonda au poste de Président de la Comm…