Home Politique Retransmission en direct de son procès : Un coup de pub transformé en coup de bluff contre Vital Kamerhe

Retransmission en direct de son procès : Un coup de pub transformé en coup de bluff contre Vital Kamerhe

5 min read
0
0

Les avocats du Président national de l’UNC, Vital Kamerhe regretteront d’avoir cherché à ce que le procès de leur client soit retransmis en direct à la télévision nationale.

Conformément à leur demande, la première audience tenue le 11 mai 2020 au tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe a été retransmise en directe à la RTNC(Radio Télévision Nationale Congolaise). Malheureusement, cette retransmission qui était sensée permettre au prévenu de se réconcilier avec l’opinion publique l’y a enfoncé davantage. Explications.

Détenu depuis le 8 avril dernier à la prison centrale de Makala, au terme d’une longue audition par le Procureur Général près la Cour d’appel de Kinshasa/Matete, Vital Kamerhe était en attente de son procès depuis de semaines. Lui et d’autres personnalités épinglées sont suspectées d’avoir fait main basse sur plus de 50 millions de dollars américains destinés essentiellement à l’achat, transport et installation des maisons préfabriquées, commandées dans le cadre du programme d’urgence des cent jours du Président Félix Tshisekedi.

Pour ce procès inédit, Vital Kamerhe joue au double, voir au triple. En effet, au-delà de sa responsabilité réelle ou supposée, c’est son avenir politique qui est en jeu. Également l’avenir de son alliance avec le Chef de l’Etat et surtout la crédibilité de la justice congolaise.

Depuis le début de cette affaire, son parti l’UNC n’a de cesse dénoncé un procès aux allures politiques qui viserait à écarter le candidat virtuel du Camp pour le changement (CACH) à la présidentielle de 2023.
Malheureusement, bien avant son procès, Vital Kamerhe a été condamné par l’opinion publique étant donné que la présomption de culpabilité l’a emporté sur la présomption d’innocence dans cette affaire.

A cet effet, il était de l’intérêt du Directeur de Cabinet de Félix Tshisekedi de prouver publiquement, de préférence sur la RTNC, qu’il est innocent. Mais après la première audience, il s’avère que ce pari risqué a tourné à son désavantage. Pour cause, ses réponses aux questions du juge ne semblent pas avoir convaincu l’opinion. Conséquence : les réseaux sociaux ont été  inondé de messages laconiques dont la plupart indiquent clairement que Vital Kamerhe a raté son coup.

Du coup, on commence à s’interroger s’il ne faudra pas, lors des prochaines audiences, envisager de ne pas retransmettre les débats. C’est en tout cas ce qui se chuchoterait  déjà au sein de l’UNC où certains cadres ne croient carrément plus aux chances de leur leader de s’en sortir. Et ce n’est pas le rejet de la demande de la liberté provisoire introduite par ses avocats qui pourra rassurer ceux qui sont de cet avis.

RD44

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Baromètre du Gouvernement mai 2020: Voici les ministres qui ont marqué

Les congolais n’accordent pas assez de confiance dans leur exécutif pour gérer la cr…