Home Société Ibrahim Kabila: Le fils autoproclamé de M’zée Kabila remercie «Fatshi béton» pour sa libération

Ibrahim Kabila: Le fils autoproclamé de M’zée Kabila remercie «Fatshi béton» pour sa libération

5 min read
0
1

Interpellé par la police après ses allégations accablantes contre l’ancien Président de la République, Joseph Kabila dont il conteste la filiation de M’zée Kabila, Ibrahim Kabila a été libéré tard dans la nuit du vendredi 15 mai 2020.

Dans une vidéo publiée quelques instants plus tard sur YouTube, le fils autoproclamé du libérateur de l’ex-Zaïre a donné des explications sur les circonstances de sa libération, qu’il aurait obtenu grâce à l’intervention personnelle du Président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo alias Fatshi béton.

La rapidité avec laquelle il a été arrêté, auditionné et conduit au parquet général  de Kinshasa/Gombe a surpris tout le monde. Le jeune homme qui s’est présenté, au cours d’une émission,  comme un des fils de l’ancien Président Laurent Désiré Kabila,  allait regretter d’avoir contesté la filiation de Joseph Kabila à M’zée.

En effet, en sortant du siège de Congo Web, chaine de télévision dont il a été l’invité de l’émission Bosolo na Politik, Ibrahim Kabila a été interpellé et conduit à l’Inspection provinciale de la Police Ville de Kinshasa  où il a été auditionné avant d’être transféré au Parquet général de la Gombe. Ses soutiens dont des combattants de l’UDPS ont parlé d’un enlèvement. Au Parquet, on a indiqué qu’il est poursuivi aux termes d’un mandat émis le 9 mai 2020 à sa charge pour association des malfaiteurs et usurpation d’identité.

Heureusement pour celui qui exige un test d’ADN pour tous ceux qui se disent fils de Laurent Désiré Kabila, sa libération aurait été ordonnée par le Magistrat suprême du pays. C’est en tout cas ce qu’il a affirmé dans une vidéo.
«J’aimerais d’abord remercier mon Dieu pour m’avoir protégé…Et puis, je dis merci à Fatshi béton, le Chef de l’État Félix Tshisekedi, de s’être impliqué personnellement et a ordonné ma libération», a-t-il déclaré.

Après avoir révélé que Félix Tshisekedi, a dépêché « un major » dans les installations de la police où il était détenu pour s’enquérir de sa situation et demander donc qu’il soit libéré, Ibrahim Kabila a laissé entendre qu’il poursuivra son combat.

A ceux qui lui aurait promis de le conduire à Kingakati, ferme de l’ancien Président Joseph Kabila, il demande de le traîner plutôt devant la justice. C’est dire que la polémique sur la filiation du «Raïs» avec Laurent Désiré Kabila, née il y a  plus de 18 ans, est encore loin de se terminer malgré son départ du pouvoir en 2019 à l’issue de la première passation pacifique du pouvoir en RDC.

JPK

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Affaire Lubanga : La CPI approuve la mise en oeuvre des réparations collectives aux victimes

La Chambre de première instance II de la Cour pénale internationale (CPI) a rendu publique…