Home Société Pour la mise en place du Comité Directeur de l’espace «Lusambo révolution mentale»: Arsène Djesse intensifie les rencontres avec les ressortissants du Chef-lieu du Sankuru

Pour la mise en place du Comité Directeur de l’espace «Lusambo révolution mentale»: Arsène Djesse intensifie les rencontres avec les ressortissants du Chef-lieu du Sankuru

5 min read
0
0

C’est en sa qualité de Doyen des jeunes ressortissants de Lusambo vivant à Kinshasa qu’il a initié une série des rencontres avec les originaires du Chef-lieu de la province du Sankuru.

Samedi 13 juin 2020, Arsène Djesse a reçu la délégation des étudiants de l’Université de Kinshasa originaires de Lusambo. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre des préparatifs de la mise en place du comité directeur d’un cadre d’échanges et d’incitation aux valeurs citoyennes dénommé « Lusambo Révolution(mentale) ».

Il est aussi allé à la rencontre des Présidents des Associations des pêcheurs, fils de Lusambo se trouvant dans la capitale.

Aux uns et aux autres, il a exprimé le désir de la jeunesse de Lusambo de mettre fin aux anti valeurs qui ont élu domicile dans leur ville depuis un temps.

Avec la délégation des étudiants de l’UNIKIN, il a été notamment question d’étudier comment inciter les élus nationaux de Lusambo (ville et territoire) à informer la représentation nationale au travers la prise de parole, de la situation de morts à balles réelles, oeuvre de certains éléments indisciplinés de la Police nationale congolaise au Sankuru.

Pour ce faire, ils encouragent leurs élus à exiger des explications suffisantes au Vice-premier ministre, Ministre de l’intérieur et sécurité sur le vrai rôle que doit jouer la PNC au Chef-lieu de la province du Sankuru en cette période de crise sanitaire.
« En sage averti, le Doyen Arsène Djesse nous a insufflé de d’abord nous rassurer sur le fait que nos élus sont bel et bien informés de ladite situation qui risque d’en rajouter sur les maux qui rongent déjà le chef-lieu de notre province, avant d’attendre d’eux leur implication s’ils en ont conscience et moyens pour que cesse à jamais une telle pratique qui trahit et ternie la mission principale dévolue par le Magistrat Suprême, garant de la Constitution, de notre Nation à la police nationale congolaise », a rapporté M. Tshimuanga,  membre de la délégation estudiantine de l’UNIKIN.

Le satisfecit des pêcheurs originaires de Lusambo

Pour avoir les avis de toutes les couches sociales des ressortissants de leur ville se trouvant à Kinshasa, Arsène Djesse et les siens se sont rendus tour à tour dans les quartiers riverains où les pêcheurs et vendeuses de poisons originaires de Lusambo exercent leurs activités.


Ainsi, de Kingabwa à Kinkole en passant par Masina et Kingasani, ils ont discuté avec leurs interlocuteurs sur la mise en place du comité directeur de Lusambo Révolution (mentale).

En homme de terrain rompu à ce genre des rencontres, le Doyen Arsène Djesse n’est pas allé mains bredouilles. Il a en effet, fait don d’un rouleau de filet et d’un lot d’hameçons à ces pêcheurs dont la plupart sont de pères des familles.
Frappé par cette marque d’attention et ce geste de cœur, les pêcheurs leur ont offert de poissons.

RD44

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Choc frontal entre Tshisekedi et le FCC: Vers la mise en place d’un gouvernement intérimaire coordonné par les SG de l’Administration publique ?

En couteau tiré pour le  contrôle de la Cour Constitutionnelle et de la CENI, le Prés…