Home Société RDC: L’intersyndicale nationale de l’Administration Publique dit non à la politisation de la CNSSAP

RDC: L’intersyndicale nationale de l’Administration Publique dit non à la politisation de la CNSSAP

6 min read
0
0

Les agents et fonctionnaires de l’Etat s’opposent farouchement à la politisation de la Caisse Nationale de sécurité Sociale des Agents Publics de l’Etat (CNSSAP).

Dans une déclaration faite à Kinshasa ce lundi 30 juin 2020, l’INAP a fustigé la volonté du gouvernement d’emprunter l’argent des fonctionnaires et de gérer la CNSSAP comme une entité politique en lieu et place d’une caisse de sécurité sociale.

Tout est parti des résolutions prises lors de la 37eme réunion du Conseil des Ministres, notamment l’autorisation faite à la Ministre de la Fonction publique de modifier l’arrêté ministériel n°029/ME/1000/FP/2018 du 16 mars 2018 portant modalités de placement des excédents financiers de la CNSSAP, dans le sens de la participation imminente de celle-ci au marché de bons de trésor et l’option levée d’accélérer la mise en place des organes de gouvernance de cette structure.

En réaction, l’Intersyndicale Nationale de l’administration publique, est très remontée contre ces résolutions. « Après avoir suivi ces résolutions du Conseil des Ministres, l’INAP informe l’opinion tant nationale qu’internationale, qu’elle s’oppose, au nom des agents et fonctionnaires de l’Etat, à toutes ces résolutions prises par rapport à leur caisse. Pas de souscription aux bons de trésor, pas de mise en place des organes de gouvernance, parce que cette caisse est à sa phase expérimentale. Elle n’a que deux ans et 8 mois. La gestion de la caisse n’est pas une urgence pour le Gouvernement. L’urgence pour le gouvernement devrait être la concrétisation de sa promesse de payer les agents pour appuyer leurs ménages avec 20 milliards de FC pour le mois de mai et autant pour le mois de juin », a déclaré le Président national de l’intersyndicale nationale de l’Administration publique, Fidèle Kiyangi.

La gestion de la CNSSAP n’est pas une urgence

En tout cas, pour les agents et fonctionnaires de l’Etat, la priorité du gouvernement devrait être la mise en place des Secrétaires Généraux, qui triment une année et six mois depuis leur nomination et le paiement des fonctionnaires le quinze de chaque année.
« La gestion de la Caisse n’est pas une urgence. Nous demandons au Chef de l’Etat de recevoir l’intersyndicale nationale de L’administration publique. Faute de quoi, les agents nous aideront à le rencontrer. Mettons en garde le gouvernement que tout ce qu’il fait sans nous associer est contre nous. La Caisse des agents aura des dirigeants que les agents eux-mêmes choisiront. Pas de politique FCC/CACH à la Caisse des agents de l’Etat », a martelé l’Intersyndicale nationale de l’Administration publique.

Dans la foulée, les dirigeants de l’INAP réunis au siège de leur intersyndicale ont lancé un appel aux agents de l’Etat d’être prêts, au motif que « leur argent risque d’être détourné ».

JPK

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

CENI: Pour Maître Charles-Mugagga, rien ne saurait justifier dépérir la riche expérience de Ronsard Malonda

L’entérinement de la désignation de Ronsard Malonda au poste de Président de la Comm…