Home Société Soupçons de coulage des  fonds alloués à la riposte contre Covid-19: L’inspection générale des Finances veut auditer Longondo, Muyembe et consorts 

Soupçons de coulage des  fonds alloués à la riposte contre Covid-19: L’inspection générale des Finances veut auditer Longondo, Muyembe et consorts 

4 min read
0
0

Le Ministre de la Santé, Dr Eteni Longondo, le secrétaire technique du Comité multisectoriel de riposte au Covid-19 et d’autres structures du ministère de la Santé sont dans le viseur de l’inspecteur général des Finances. 

Ce dernier a délégué quatre inspecteurs de finances pour une mission de contrôler de la gestion des fonds, biens, dons et ressources de toute nature mis à leur disposition dans le cadre de la riposte contre le Coronavirus.

L’information a été révélée au grand public par un ordre de mission n°29/PR/IGF/IG-CS/JAK/BDP/2020 signé le 9 juillet 2020 par l’inspecteur général des Finances, Jules Alingete Key.
Les quatre missionnaires ont la charge de procéder au contrôle de la gestion des fonds, dons, biens et ressources de toute nature, mis à la disposition du comité multisectoriel, du ministère de la santé ainsi que de ses services spécialisés. Ils ont aussi la mission de contrôler ma destination et la justification des affectations données aux ressources susmentionnées ainsi que la régularité des engagements conclus par ces services.

Des indices sérieux de culpabilité

Cette mission est diligentée dans un contexte où le Vice-ministre de la santé, Albert M’peti Biyombo a chargé son titulaire de mauvaise gestion et de gabegie financière, à travers un mémorandum qu’il a adressé au Premier ministre.
En effet, soutenant qu’ « une gabegie financière et l’affairisme » ont élu domicile au Ministère de la Santé, il a donné des éléments qui prouvent que la gestion de ces fonds venant des partenaires techniques et financiers se fait en dehors de toute orthodoxie financière.
« Le Ministre de la Santé signe seul le décaissement des gros montants et ne m’a jamais associé dans la gestion de ces fonds, sauf pour de petites sommes, alors que je devais contresigner suivant les prescrits de l’ordonnance N°20/016 du 27 mars 2020 portant organisation et fonctionnement du Gouvernement, modalités de collaboration entre le Président de la République et le Gouvernement ainsi qu’entre les membres du gouvernement, spécialement en son article 21 », s’est-il plaint d’emblée.
Selon lui, il existe au Ministère de la Santé, « des solides réseaux mafieux créés à dessein pour détourner» les fonds alloués à la riposte contre Covid-19, lesquels évolueraient en intelligence avec certains membres du cabinet, en exigeant notamment des rétro commissions jusqu’à hauteur de 35% auprès des structures bénéficiaires de ces fonds.

JPK

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

RDC: Le Néo-politique Koffi Olomide tire dans tous les sens

L’annonce de son adhésion à l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC…