Home Politique Après la démonstration de force de LAMUKA à Kinshasa: Le Gouvernement crie à une volonté délibérée d’exposer la population à la Covid-19

Après la démonstration de force de LAMUKA à Kinshasa: Le Gouvernement crie à une volonté délibérée d’exposer la population à la Covid-19

4 min read
0
0

Le Gouvernement de la République a réagi à la manifestation organisée ce lundi  13 juillet 2020 à l’initiative des leaders de la plateforme d’opposition Lamuka, contre l’entérinement de la désignation de Ronsard Malonda au poste de Président de la CENI par l’Assemblée nationale et les trois propositions de lois introduites par les députés nationaux Aubin Minaku et Garry Sakata sur les réformes judiciaires.  Au cours d’une réunion tenue dans la soirée autour du Premier ministre, le Vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, Gilbert Kankonde, a accusé les organisateurs d’avoir violé l’état d’urgence.

Elle était interdite mais elle a finalement eu lieu. La police a tenté de disperser les manifestants mais face à la marée humaine qui  s’est mobilisée notamment dans le district de la Tshangu, elle a cédé. Seul leader de LAMUKA présent à Kinshasa, le Président du MLC, Jean Pierre Bemba a confirmé que les Kinois sont encore fidèles à l’opposition. En témoigne la grande foule qu’il a drainée dans la partie est de la capitale jusqu’à l’échangeur de Limete.

N’ayant visiblement pas grand-chose à dire face au peu des dégâts enregistrés lors de cette manifestations grâce à la responsabilité dont ont fait montre la police et les manifestants, il s’est contenté de dénoncer la violation de l’état d’urgence sanitaire et la « volonté délibérée » des organisateurs de la marche, exposant de ce fait, la population à la pandémie du Coronavirus.

Les participants à cette réunion ont pris acte du report de la manifestation convoquée par le FCC ce mardi 14 juillet 2020 et ont averti les auteurs des actes de violence qu’ils seront interpellés. Ont participé à cette réunion, outre le VPM de l’Intérieur, les Ministres de la Décentralisation et Réformes institutionnelles, de la Communication et Médias, de Droits humains, de la Défense, le vice-ministre de la Justice, le Commissaire général de la police, le gouverneur de Kinshasa ainsi que les hauts responsables des services de sécurité civile et militaire ont également pris part à cette réunion.

JPK

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Justice : Isabelle Tshombe explique à Rose Mutombo les contours de sa mission auprès de la Francophonie

La Ministre d’État à la Justice et Garde des Sceaux, Rose Mutombo a accordé ce mercr…