Home Société Kinshasa: Plus d’espaces et salles funéraires  même après la fin de l’Etat d’urgence sanitaire (Gentiny Ngobila)

Kinshasa: Plus d’espaces et salles funéraires  même après la fin de l’Etat d’urgence sanitaire (Gentiny Ngobila)

2 min read
0
0

Les habitants de Kinshasa dont la survie dépend des salles funéraires pourront se voir obligés de changer de métier pour vivre. Leurs établissements qui ont été fermés à cause des mesures prises dans le cadre de l’État d’urgence sanitaire décrété pour lutter contre le Coronavirus risquent de ne plus rouvrir.

Pour cause, l’Hôtel de ville de Kinshasa envisage sérieusement de mettre fin à l’exposition des corps des défunts dans les salles et autres espaces publics qui pullulent ça et là.

C’est le Gouverneur de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka qui l’a annoncé ce samedi 18 juillet 2020 à la morgue centrale de Kinshasa.
« Même après la fin de l’État d’urgence, la procédure restera la même. Le corps quitte la morgue, il est exposé au funérarium pour le recueillement pendant près de 45 minutes, puis il prend la direction de l’église avant de finir au cimetière », a-t-il déclaré.

Pour s’adapter à cette mesure, l’Hôtel de ville encourage les gestionnaires des différentes morgues de la capitale à aménager des funérarium pour permettre aux familles des défunts de rendre des hommages dignement à leurs proches avant d’aller les enterrer.

De la parole à l’acte, Gentiny Ngobila a posé, ce samedi 18 juillet 2020, la première pierre pour la construction d’un funérarium à côté de la Morgue centrale de Kinshasa.

RD44

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

RDC: Ces ministres sortants qui ont désespérément besoin d’immunités

La publication d’un nouveau  gouvernement a toujours été un moment de tristesse pour …