Home Politique Mises en place dans l’armée et la Magistrature : Sylvestre Ilunga nie avoir autorisé Gilbert Kankonde de contresigner les Ordonnances Présidentielles

Mises en place dans l’armée et la Magistrature : Sylvestre Ilunga nie avoir autorisé Gilbert Kankonde de contresigner les Ordonnances Présidentielles

2 min read
0
0

C’est à travers un communiqué que le Premier Ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba a lancé une petite bombe ce mardi 21 juillet 2020. Signé par son porte-parole et Directeur de la Communication, Albert Lieke, Milay, ce communiqué désavoue publiquement le Vice-premier ministre, Ministre de l’intérieur et sécurité, Gilbert Kankonde, qui a contre signé à sa place les récentes ordonnances présidentielles.

Bien que reconnaissant lui avoir conféré l’intérim de la Primature, il dit avoir circonscrit ses pouvoirs à la réception des courriers réceptionnés par son cabinet avant toute orientation et de le joindre en cas de nécessité.

Selon son porte-parole, le Premier ministre a appris sur la RTNC plusieurs Ordonnances signées par le Président de la République et contresignées par le VPM de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières, sans que ce dernier l’en ait informé préalablement.
« Le contresigne est un acte de très haute portée politique et juridique qui relève de la compétence exclusive attachée à la qualité de Premier ministre et qui ne peut se concevoir dans le cadre de l’intérim tel que circonscrit dans la lettre qui l’a conféré au Vice-premier de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières », tonne-t-il.

Du coup, le chef du gouvernement se propose de « rencontrer de nouveau le Président de la République en vue de tirer au clair cette situation ». C’est parti donc pour une nouvelle polémique en RDC.

RD44

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Reçu par le Vice-ministre Amato Bayubazire : Le CPCD plaide pour l’amélioration de la situation carcérale

Le Vice-ministre de la Justice, Amato Bayubazire Mirindi peut compter sur ses anciens coll…