Home Société Fin de l’État d’urgence sanitaire: Les mouvements migratoires inter provinciaux reprennent le 15 août (Félix Tshisekedi)

Fin de l’État d’urgence sanitaire: Les mouvements migratoires inter provinciaux reprennent le 15 août (Félix Tshisekedi)

4 min read
0
0

L’Etat d’urgence sanitaire décrété en mars dernier dans le cadre de la riposte à la Covid-19 et plusieurs fois prorogé, a pris officiellement fin hier mardi 21 juillet 2020. A l’occasion, le Président de la République Félix Tshisekedi, s’est adressé solennellement à la Nation.

Il a donné des détails sur le chronogramme de la reprise des activités sur toute l’étendue du territoire national.

«Nous devons adapter nos stratégies de lutte contre ce fléau. Aujourd’hui 21 juillet à minuit prend fin l’État d’urgence sanitaire. Les mesures y relatives cessent d’avoir effet », a-t-il déclaré.

Le Chef de l’Etat a tenu à souligner que la fin de l’Etat d’urgence n’est pas synonyme de la fin de l’épidémie de Coronavirus en République Démocratique du Congo.

«Il est donc question de faire l’équilibre entre santé physique et celle de notre économie. Les mesures sanitaires seront de stricte observation. Le renforcement de la sensibilisation et de la communication sur la maladie », a-t-il expliqué.

Félix Tshisekedi Tshilombo a annoncé que dès ce 22 juillet 2020, les activités commerciales, notamment les magasins, banques, transport en commun, célébration et réunion. bars, entreprises reprennent.

Les écoles et universités vont réouvrir leurs portes à partir du 3 août prochain, en commençant par les classes terminales.

Les hommes d’églises et leurs adeptes devraient encore patienter car, les églises et autres lieux de culte ne seront autorisés à réouvrir leurs portes qu’à partir du 15 août prochain.

Il en est de même des mouvements migratoires interprovinciaux, la reouverture des frontières, aéroports et ports ainsi que les salles de spectacles, discothèques, stades et salle des fêtes, qui sont prévues à la même date. Autant dire que les congolais venus de provinces qui sont bloqués à Kinshasa et vice-versa, doivent encore patienter pour regagner leurs familles.

Néanmoins, malgré la fin de l’État d’urgence, il n’y aura pas d’exposition des cadavres sur la place publique jusqu’à nouvel ordre. « Pour les funérailles, les dispositifs actuels doivent être maintenus et doivent être de stricte application. La nécessité d’observer les mesures barrières partout », a martelé le Chef de l’Etat.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Prestation de serment des nouveaux juges de la Cour Constitutionnelle: Le PPRD pousse Sylvestre Ilunga à la rébellion contre Félix Tshisekedi

C’est parti pour un bras de fer digne de ce nom au sommet de l’Etat entre le Président de …