Home Politique Marche du FCC/Kinshasa: Des jeunes désoeuvrés achetés à Tshangu

Marche du FCC/Kinshasa: Des jeunes désoeuvrés achetés à Tshangu

5 min read
0
0

Le Front Commun pour le Congo(FCC) est dans la rue ce jeudi 22 juillet 2020 à Kinshasa et dans d’autres villes du pays.

La plateforme dont l’autorité morale est Joseph Kabila entend mobiliser la population pour entre autres le respect de la Constitution, la cohésion et l’unité nationales. Gros couac, ça commence mal dans la capitale congolaise, particulièrement dans le district de la Tshangu où des badauds et autres jeunes désoeuvrés sont recrutés, en échange de modiques sommes d’argent pour y participer.
Le constat a été fait dans cette partie urbo-rurale et populaire de l’est de Kinshasa par des reporters d’alternance.cd.

En effet, à partir de 8 h, des cadres de certains partis et regroupements politiques membres du FCC notamment le PPRD, l’aile dissidente de l’AFDC-A, l’ABG et l’AAB ont été aperçus dans certains carrefours en quête des manifestants.

Approchés, certains jeunes désoeuvrés ont témoigné qu’on leur ont proposé la somme de 10 000 FC chacun, en échange de leur participation à la marche du FCC.

Ce dont on peut qualifier de « trafic des manifestants » a été observé notamment à Kingasani Ya Suka(Commune de Kimbanseke), Pascal et marché de la Liberté (Commune de Masina), Pétro Congo(commune de Masina), place Sainte Thérèse et Entrée Kimbuta(commune de N’djili. Interrogé sur le bien-fondé de cet argent qui est remis aux manifestants, un cadre de l’ABG a parlé de « l’argent de transport ». Ce, en dépit du fait que de mini-bus sont mis à leur disposition en dehors de la somme de 10 000 FC remise à chacun.

Selon un communiqué publié la veille par la plateforme dont Joseph Kabila est l’autorité morale, cette marche aura notamment pour but d’exiger le respect de la Constitution, l’unité nationale et l’amélioration des conditions sociales de la population.

« Le FCC a l’honneur d’annoncer l’organisation de la marche ce 23 juillet 2020. Cette marche a pour but de respecter la Constitution, l’unité nationale, la cohésion nationale, la solidarité des peuples et la paix sociale », a déclaré Alphonse Ngoyi Kasanji qui a lu la déclaration.

Le FCC entend aussi apporter son soutien au Premier ministre Sylvestre Ilunga qui a dénoncé mardi dernier, le contreseing du Vice-premier ministre de l’intérieur et sécurité dans les ordonnances portant nomination dans la hiérarchie de la Magistrature et de l’armée sans son accord. A ce propos, le Front Commun pour le Congo a dénoncé la violation intentionnelle de la Constitution.

Pour  cette plateforme, l’intérim du vice-premier ministre de l’intérieur qui a contresigné les ordonnances présidentielles, se limitait au traitement des affaires courantes et non à la signature des actes de haute portée juridique, tels que les nominations.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

RDC: Le cabinet du VPM des Affaires étrangères dément les rumeurs faisant état de risque de rupture de stocks des passeports ordinaires

Le démenti est du Ministère des Affaires étrangères et porte la signature de Bernard Mpets…