Home Sécurité Justice: Franck Diongo confirme sa plainte contre les policiers commis à la garde d’Aubin Minaku à l’auditorat militaire des FARDC de Kinshasa/Gombe

Justice: Franck Diongo confirme sa plainte contre les policiers commis à la garde d’Aubin Minaku à l’auditorat militaire des FARDC de Kinshasa/Gombe

3 min read
0
0

Le Président national du Mouvement Lumumbiste Progressiste(MLP), Franck Diongo, n’a pas pardonné aux éléments de la police nationale congolaise commis à la garde du Député national Aubin Minaku.

Les accusant d’avoir tiré à balles réelles sur lui et ses collaborateurs, il a confirmé la plainte qu’il avait déposée contre eux le 11 juillet dernier à l’Auditorat militaire des FARDC de Kinshasa/Gombe où il s’est rendu, accompagné de ses avocats, ce mercredi 29 juillet 2020.

Selon ses dires, ces policiers commis à la garde de l’ancien président de l’Assemblée nationale, dans sa résidence de Ngaliema privée de Ngaliema, ont voulu l’éliminer physiquement lors de la manifestation contre la désignation de Ronsard Malonda à la tête de la CENI, organisée le 9 juillet dernier.
« Ce jour là, la garde a tiré à balles réelles sur moi et une personne de ma suite a reçu une balle. Je me mets à la disposition de la justice pour savoir pourquoi ces gardes on voulu me tuer », a déclaré Franck Diongo à la presse, au sortir de l’auditorat militaire des FARDC.

Dans sa plainte, il accuse ces éléments de la PNC notamment de violation de consigne, dissipation des munitions, tentative de meurtre, extorsion, destruction méchante, coups et blessures volontaires.

Il affirme que les policiers commis à la garde de Minaku ont blessé grièvement un de ses collaborateurs, Daddy Kabeya par balles réelles sur le Miller de son membre inférieur droit et qu’ils ont copieusement tabassé les motocyclistes Trésor Ntumba et Felly Kalalal, qui l’ accompagnaient.
ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Goma : Les enseignants boycottent la reprise des cours

L’Assemblée extraordinaire de la synergie des syndicats des enseignants de Goma s&rs…