Home Politique La Cour de Cassation confirme le refus de la mise en liberté provisoire de Vital Kamerhe

La Cour de Cassation confirme le refus de la mise en liberté provisoire de Vital Kamerhe

2 min read
0
0

La Cour de Cassation siégeant en chambre du Conseil,  a confirmé l’arrêt de la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe ayant rejeté pour une énième fois la demande de liberté provisoire de Vital Kamerhe.

Au cours de l’audience tenue ce mercredi 5 août 2020, elle n’a pas répondu favorablement  à la requête introduite par les avocats du leader de l’Union pour la Nation Congolaise(UNC).

Le lundi 3 août dernier, le Directeur de cabinet du Chef de l’État s’est présenté en personne devant les juges de la Cour de Cassation avant d’être ramené dans sa cellule de la prison de Makala. Il avait saisi cette instance judiciaire en appel contre l’arrêt de la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe qui avait rejeté sa demande de mise en liberté provisoire.

Condamné à 20 ans des travaux forcés par le tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe pour détournement des fonds publics alloués à l’achat des maisons préfabriquées dans le cadre du programme d’urgence des 100 jours du Président de la République, il attend la reprise de son procès en appel à la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe, fixée au 7 août 2020.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Mini-sommet de Goma: Un échec qui discrédite la diplomatie congolaise

Annoncé en grande pompe par le Président de la République Démocratique du Congo, Félix Tsh…