Home Sécurité Walikale : La présence des FARDC rétablit le calme dans plusieurs villages du groupement Ikobo

Walikale : La présence des FARDC rétablit le calme dans plusieurs villages du groupement Ikobo

3 min read
0
0

Plusieurs villages du groupement Ikobo de la chefferie de Wanyanga, en territoire de Walikale au Nord-Kivu sont sous contrôle des militaires des forces armées de la République Démocratique du Congo FARDC après la cessation des hostilités entre les groupes armés depuis près de trois semaines.

Il s’agit des villages de Kateku, Buleusa, Isambo, Kanune, Rusamambu et Bukumburwa. La société civile locale rapporte que les positions des FARDC sont installées à Rusamambu et Kateku.

Selon son président qui s’est confié à alternance.cd ce jeudi 13 août 2020, malgré le calme qui sévit dans ces villages, nombreux des habitants qui avaient fui leurs ménages suite aux récurrents affrontements entre les groupes armés hésitent encore de revenir. « Nombreux habitants avaient pris la direction de Miriki, Luofu, Kirumba, Kamandi et Kanyabayonga au sud du territoire de Lubero en craignant les atrocités entre les groupes armés, et les autres s’étaient dirigés vers d’autres entités du territoire de Walikale, d’où ils tardent à rentrer », a expliqué Jérémie Kayonja.

A l’en croire, les habitants déjà présents dans certains desdits villages effectuent librement leurs activités socio-économiques grâce à la présence des militaires des FARDC dans les zones jadis occupées par des fractions Maï Maï, d’où son appel aux autres habitants de revenir occuper leurs maisons d’habitation.

Il sied de noter que pendant plusieurs jours, les villages de Kateku, Rusamambu, Kanune, Buleusa, Isambo ont été des théâtres des affrontements entre les milices maimai Nduma Defense of Congo NDC et FPP/AP du général autoproclamé Kabido.

Didy Vitava, depuis Butembo

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Insolite/Kinshasa : Des Policiers harcèlent un cadavre

Un habitant de Kinshasa a été victime, ce samedi 23 janvier 2021, de la dernière tracasser…