Home Sécurité Béni : Les ADF ont encore massacré des  civils dans la nuit du samedi à ce dimanche 16 août

Béni : Les ADF ont encore massacré des  civils dans la nuit du samedi à ce dimanche 16 août

4 min read
0
0

Des présumés rebelles Ougandais de l’ADF ont à nouveau tué des populations civiles, la nuit du samedi 15 à ce dimanche 16 août 2020, dans le village de Mwanda, situé à environ 9 Km à l’Ouest de mutwanga, chef lieu du secteur de Rwenzori en territoire de Beni au Nord-Kivu.

Ce sont au total 8 civils qui ont été massacrés dont quatre mamans, rapportent des sources jointes par Alternance.cd.

L’administrateur du territoire de Béni qui confirme cette nouvelle incursion des ADF dans ce village, fait savoir que la présence de l’ennemi venait d’être signalée dans la zone aux heures d’après midi par les habitants. « L’ennemi avait été repéré dans les alentours de Mwanda par les habitants et c’était vers 16 heures. L’armée, après l’alerte des habitants, est intervenue et a cru que ces rebelles étaient déjà en fuite. Mais hélas, tard dans la nuit, vers minuit, l’ennemi est revenu pour massacrer ces civils », explique Donat Kibwana.
Cette autorité politico-administrative rassure quant au déploiement des soldats des FARDC dans ce village et ses environs pour assurer la sécurité des habitants.
Pendant ce temps, la société civile coordination du territoire de Beni déplore cette nouvelle résurgence des cas de tueries des civils par des présumés ADF.

Jeanvier Kasayiryo, son rapporteur, invite l’Etat congolais à faire de la question de la sécurité de Beni une priorité, parmi les priorités du pays.
« Par rapport à ces massacres, cela montre que la présence des ADF est encore effective, cela montre qu’ils sont encore présents dans la zone. Donc, le gouvernement doit se saisir de cette question en comprenant que l’ADF est encore là. Avec l’accalmie qu’il y a eu, la population pensait que l’ADF serait loin, et si on ne prend pas des dispositions, c’est toute la population qui est exposée« , soutient le rapporteur des forces vives du territoire de Beni.

À noter que cette tuerie est signalée dans ce village, après qu’à l’espace de seulement deux jours, 8 civils au moins ont été massacrés par ces rebelles, dont quatre à Kitevya et quatre autres sur l’axe Routier Mbau-kamango, en secteur de Beni-Mbau.

Didy Vitava

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

RDC : Le CASC salue l’élection de Modeste Bahati à la tête du Sénat

Communiqué No 004/CASC/CN/2021 Le Collectif d’actions de la société civile (CASC) , …