Home Politique Top 10 des jeunes préférés des congolais: Jacques Kyabula arrive en tête(Les Points)

Top 10 des jeunes préférés des congolais: Jacques Kyabula arrive en tête(Les Points)

15 min read
0
0

Par Sondage Les Points 

Quels sont les jeunes leaders politiques les plus populaires de la RDC ? C’est la question qui a fait l’objet d’un sondage d’opinion réalisé à Kinshasa et dans les chef-lieux des provinces de la RDC du 10 au 14 septembre 2020.

Pour réaliser cette enquête, nos enquêteurs ont demandé aux répondants d’énumérer quelques actions phares de chaque leader jeune retenu dans son domaine respectif. Ensuite, les différentes personnalités ont été classées selon leurs familles politiques. Après redressement des cotes, le partage a été presque équilibré entre le Front Commun pour le Congo (FCC) et Cap pour le Changement (CACH). La plateforme Lamuka est elle aussi représentée.
En ordre d’arrivé Jacques Kyabula; Gouverneur de la province du Haut-Katanga, le sénateur Guy Loando ; Patrick Muyaya député national ; Jean Marc-Kabund; Président ai de l’UDPS; Félix Kabange Numbi; Député national; occupent le podium.

La deuxième moitié du Top 10 est partagée par Claude Nyamugabo; Ministre de l’environnement Julien Paluku; Ministre de l’industrie ; Néné Nkulu Ilunga; Ministre d’État à l’emploi, travail et prévoyance sociale; Steve Kivwata porte-parole de l’opposant Adolphe Muzito et Bertin Mobonzi, Député national UNC.

Les résultats de ce sondage révèlent que les personnes cités par les enquêteurs qui bénéficient visiblement de leur forte présence dans les médias, ces leaders jeunes politiciens, espoir de lendemain de la RDC parmi lesquels ont trouve un gouverneur de province, des Ministres nationaux et Vice-ministres, des députés nationaux et un sénateur se sont forgés une bonne image.
Ils distancent de très loin d’autres jeunes qui étaient incontournables sur la scène politique congolaise sous le régime de Joseph Kabila.

Ainsi, le Gouverneur du Haut-Katanga, Jacques Kyabula occupe la première place avec 73% d’opinions favorables. Ses admirateurs se disent séduits par ses réalisations et soutiennent qu’il fait partie des personnes sur qui le FCC peut compter.
Ils notent à son actif des actions à impact visible et durable entre autres dans les domaines des infrastructures, de l’agriculture, de l’éducation et de la pacification entre différentes communautés.
Une lecture minutieuse des différentes réponses démontre que c’est dans le domaine des infrastructures qu’il récolte sa plus grande côte d’opinions favorables suivi de l’agriculture, de l’éducation et de la pacification des différentes communautés.

Au plan des infrastructures par exemple, on relève que Jacques Kyabula a fait de la reconstruction un des piliers de son mandat. Ceci est visible, d’après ceux qui lui sont favorables, à travers les travaux de réhabilitation de la route nationale N°5 Kasenga-Pweto; la construction de la route Kasomeno-Kaseka-Pweto; la réfection de la route qui va de la Cité de Kasomeno dans le territoire de Kasenga situé à 140 Km de Lubumbashi, à la cité de Kasenga, longue de 70 km, une route d’une importance capitale dans l’acheminement du maïs, légumes, fruits et poissons vers le chef-lieu de la province; l’aménagement de l’entrée de la ville de Likasi jusqu’au boulevard de l’indépendance et la route Panda avec au passage, la construction d’un dépotoir pour entasser les ordures, une première dans cette ville; l’accélération du projet d’aménagement du stade municipal de Kikula et de celui de Shituru; la construction et/ou réhabilitation de plusieurs routes dans le territoire de Pweto, éclairage public; construction des forages d’eau; éclairage public, travaux de réhabilitation des routes, pour ne citer que celles-ci.  Au plan politique, on note qu’il a mobilisé des foules immenses à Lubumbashi à l’occasion d’un meeting du PPRD qu’il a tenu.

Le sénateur Guy Loando Mboyo a été cité par 70% des répondants comme un modèle d’une jeunesse qui a réussi à mélanger l’entrepreneuriat, le partage, la solidarité et la politique. Ses admirateurs retiennent à son actif une panoplie d’actions tant à Kinshasa qu’à l’intérieur du pays avec sa fondation Widal.

Le Député national Patrick Muyaya a séduit 66% des congolais. Ses admirateurs disent de lui qu’il est un des rares cadres du Parti Lumumbiste Unifié (Palu) qui représentent valablement leur formation politique au sein de la chambre basse du parlement. Dans le même ordre d’idées, ils soulignent qu’il a fait montre de sa maturité politique en menant le combat avec douze autres personnalités pour des reformes électorales.

Le Président ai de l’UDPS, Jean-Marc Kabund n’est pas populaire seulement au sein du parti présidentiel. Il l’est aussi au sein de la population congolaise. C’est en tout cas ce que l’on peut dire au regard du nombre des répondants (64%) qui disent l’apprécier. Marqués par son combat aux côtés des Tshisekedi père et fils, ils le considèrent comme le gardien du temple. Ils sous-tendent cette affirmation par les déclarations courageuses que ne cessent de faire l’élu de Mont-Amba contre ceux qu’il suspecte de vouloir gâcher le mandat du Président de la République, Félix Tshisekedi. Ce qui lui a valu sa destitution du poste de 1er Vice-président de l’Assemblée nationale et son retrait de l’équipe de suivi de l’accord de la coalition FCC-CACH.

Fervent défenseur de la vision de l’autorité morale du FCC, Félix Kabange Numbi est apprécié par 63% des répondants qui le jugent loyal et constant politiquement. Ancien Ministre de la santé, ses propositions dans la riposte contre Covid-19 et la maladie à virus Ebola sont prisés par les spécialistes en la matière Ce qui n’est pas du goût de certains de ses adversaires politiques qui ont développé une certaine aversion à son égard. Mais pour ses admirateurs, Félix Kabange Numbi est un modèle pour tous ceux qui veulent s’engager en politique ou qui le sont déjà.

Avec 61% d’opinions favorables, le Ministre de l’environnement et du développement durable, Claude Nyamugabo occupe la quatrième place de ce baromètre. Ceux qui lui sont favorables notent entre autres son activisme politique au sein du PPRD. Au plan des réalisations dans son portefeuille, ses admirateurs citent notamment l’augmentation des recettes de son secteur dans le trésor public.

La septième place est occupée par le Ministre de l’industrie, Julien Paluku avec 59% d’opinions favorables. Selon ceux qui lui sont favorables, l’ancien gouverneur du Nord-Kivu démontre depuis sa nomination au gouvernement central au poste de Ministre de l’Industrie que ce n’est pas pour rien qu’il a dirigé cette province durant plusieurs années. Ils notent entre autres qu’il a réussi à octroyer 10 millions USD des crédits par le biais du FPI aux opérateurs économiques, a relancé la Cimenterie Nationale (CINAT) sans oublier l’appui au secrétariat général à l’industrie.

La Ministre d’Etat, ministre de l’emploi, travail et prévoyance sociale, Néné Nkulu Ilunga a séduit 58% des congolais par son travail et sa constance politique. Ses admirateurs soulignent qu’elle est un symbole de la loyauté pour avoir décidé de rester fidèle au FCC et à son autorité morale après le départ de Modeste Bahati Lukwebo.

Le porte-parole de l’opposant Adolphe Muzito, Steve Kivuata l’avant dernier du top 10 de ce sondage avec 54% d’opinions favorables. Ceux qui l’apprécient saluent ses interventions médiatiques qui selon eux, éclaircissent l’opinion publique sur les enjeux politiques selon la logique Lamuka.

Le Député national Bertin Mobonzi ferme la manche avec 51% d’opinions favorables. Le Président de la Ligue des Jeunes de l’UNC dans la ville de Kinshasa convainc l’opinion par ses intenses activités politiques sur le terrain.


Les Points

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Déficit de l’électricité à Kinshasa : La VSV exige la démission du staff dirigeant de la SNEL

En dehors des droits  civils et politiques, la Voix des Sans Voix pour les droits de …