Home Nation Nord-Kivu: Près de 150 engins de pêche sont détenus depuis trois ans par la marine Ougandaise

Nord-Kivu: Près de 150 engins de pêche sont détenus depuis trois ans par la marine Ougandaise

3 min read
0
0

Depuis près de trois ans maintenant, des engins de pêche appartenant aux pêcheurs congolais de la pêcherie de Kyavinyonge située en groupement Isale-Kasongwere de la chefferie de Bashu en territoire de Béni, au Nord-Kivu sont détenus par la marine Ougandaise.

Selon le représentant des pêcheurs de Kyavinyonge, Mbusa Kavasya Noé qui l’annonce à Alternance.CD ce lundi 28 Septembre, il s’agit essentiellement des pirogues de pêche, des filets et des moteurs qui avaient été saisiS des mains des pêcheurs congolais fin 2017 par la marine ougandaise qui les accusait de violation des limites lacustres. Il indique que les propriétaires de ces engins avaient été libérés,  mais leurs matériels sont restés en retention.  «Jusqu’à présent, voilà à peine trois ans, il y’a près de 150 pirogues, y compris de filets et des moteurs qui sont détenus en Ouganda. Dernièrement,  quand nous leur demandions pourquoi il les retiennent toujours, ils nous avançaient la pandémie de Coronavirus comme raison principale, or, elle est apparue ici pendant qu’ils les détenaient toujours», a-t-il expliqué.

Le représentant des pêcheurs de Kyavinyonge émet cependant le vœu de voir la marine congolaise mener aussi des patrouilles sur le côté Congolais du Lac Édouard, afin d’empêcher tant soit peu ces cas d’arrestation des pêcheurs congolais. «Cela pourra également garantir la sécurité et la protection des pêcheurs congolais», estime-t-il.

Il  déplore la non implication du gouvernement tant provincial  que national dans la décantation de cette crise, qui rend la vie difficile  aux dépendants de la pêche.

Il faut noter que des engins de pêche des pêcheurs congolais sont régulièrement saisis sur les eaux du Lac Édouard par la marine Ougandaise qui les accuse de violation flagrante des limites lacustres. Depuis près de quatre ans maintenant, aucune solution n’est envisagée entre les deux pays afin de mettre fin à cette crise.

Didy Vitava

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Nation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Notable du Grand Katanga: Fridolin Kasweshi confirme qu’aucun doute n’est permis sur la nationalité congolaise de Sama Lukonde

Suite à la publication par Alternance.CD de la lettre d’un avocat qui a créé la sens…