Home Nation UNPC: Kasonga Tshilunde réélu président mais…

UNPC: Kasonga Tshilunde réélu président mais…

4 min read
0
0

Sans surprise, le président sortant de l’Union Nationale de la Presse du Congo(UNPC) a été réélu ce lundi 05 octobre 2020. Seul candidat en lice, Kasonga Tshilunde a recceuilli 95 voix des 104 membres qui ont fait le déplacement de Muanda dans la province du Kongo Central.

Loin de faire l’unanimité, son élection tout comme le congrès qui l’a occasionnée, divise davantage la corporation. Explications.

La première dame de la République, Madame Denise Nyakeru Tshisekedi et le Ministre d’État, ministre de la Communication et Médias, David-Jolino Makelele ont pris part à la cérémonie d’ouverture des travaux du 9eme congrès de l’UNPC.

Si l’épouse du Président de la République a été applaudie par des journalistes présents à Muanda, ce n’était pas le cas pour le porte-parole du gouvernement.

Pour cause, ce dernier s’est attiré les foudres de certains proches de Kasonga Tshilunde qui l’ont accusé d’avoir exigé une commission de 40% sur les 100 000 USD obtenus de la Fondation Denise Nyakeru. Il a démenti cette allégation sans convaincre ses détracteurs.

Un congrès problématique et une réélection contestable

Éditeur du journal l’éveil, Kasonga Tshilunde avait été élu président de l’Union nationale de la presse du Congo en juillet 2014 pour un mandat de quatre ans renouvelable au 8eme congrès. Prévu en 2018, le nouveau congrès s’est finalement tenu cette année non sans faire l’objet des contestations.

En effet, une partie des membres de l’UNPC s’oppose farouchement au président sortant et réélu. C’est le cas des membres du comité directeur du bureau exécuté dirigé par Placide Tabasenge qui, soutiennent que le congrès de Muanda a été convoqué dans la confusion totale. Dans leur viseur, la gestion des fonds alloués à l’organisation de ce congrès.

Alors que seuls les 100 000 USD obtenus de la fondation Denise Nyakeru semblent être connus de l’ensemble des journalistes, les adversaires de Kasonga Tshilunde ont révélé samedi dernier, que le comité sortant aurait reçu plusieurs dons en espèces à Rawbank, chez l’homme d’affaire libanais Abed Achour et à la fondation Mapon.

Dans ce contexte, difficile d’affirmer si le camp de Placide Tabasenge serait prêt à enterrer la hanche de guerre, encore qu’il projette de tenir un autre congrès en décembre prochain à Kinshasa.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Nation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

A la tête d’un pays sans identité culturelle: Félix Tshisekedi ouvre l’année culturelle de l’Union Africaine ce samedi

C’est triste de le dire mais c’est la réalité. La République Démocratique du C…