Home Politique Nord-Kivu : Cinq disparus dans une embuscade tendue à un mini-bus dans le Lubero

Nord-Kivu : Cinq disparus dans une embuscade tendue à un mini-bus dans le Lubero

4 min read
0
0

Des personnes armées d’armes à feu et blanches non autrement identifiées ont tendu une embuscade autour de 19h du jeudi 15 octobre à un camion mini-bus qui venait de Butembo pour Goma.

L’incident a eu lieu au niveau de Mapera, un milieu situé entre les communes de Kanyabayonga et Kayna, situé à près de 4 Km de Kayna Centre sur la route Butembo-Goma au Sud du territoire de Lubero.

Selon Kanyaghuru Clovis, bourgmestre de la commune rurale de Kayna, les bandits ont tiré de balles de sommation pour effrayer leur cible. Ils ont emporté de l’argent, téléphones et autres biens de passagers qui se trouvaient dans ce muni-bus avant d’amener en brousse cinq d’entre eux.
« Quand ils ont tiré en l’air, le camion s’est automatiquement arrêté. C’est comme ça qu’ils ont su opérer sans être inquiétés jusqu’à prendre en otage cinq passagers. Jusqu’à présent, nous n’avons pas des nouvelles de ces otages, mais nous lançons déjà les démarches avec les autorités militaires », a déclaré le bourgmestre de Kayna au téléphone d’Alternance.CD.

Il déplore cependant l’absence prolongée des militaires des FARDC sur l’axe routier Kayna-Kanyabayonga, pendant que ses environs demeurent sous la menace des forces négatives. Il laisse entendre que ce sont les groupes des miliciens se trouvant dans les parties Est de Mapera qui auraient mené cette opération. « Voyez, c’est un milieu où il n’y a pas des militaires. Tantôt les inciviques quittent l’Est pour l’Ouest et vise versa. Alors, quand il fait nuit on ne sait plus se rendre compte du côté de provenance de ces bandits là », a-t-il ajouté.

Citant de témoignages des rescapés, il rapporte que les preneurs d’otages auraient pris la direction du côté Ouest de la route nationale numéro 4 vers Miriki et Luofu, situés respectivement dans le groupement Itala et Tama des chefferies de Batangi et de Bamates.

Le chauffeur et les autres passagers sont rentrés eux à Kanyabayonga.

Didy Vitava

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Deux mois après l’arrestation du Major Christian Kenga Kenga, la VSV exige la réouverture du procès Chebeya

Deux mois après l’arrestation de Major Christian Kenga Kenga, la voix des Sans Voix …