Home Politique Criminalité urbaine : 7 civils pris en otage par des bandits à Goma

Criminalité urbaine : 7 civils pris en otage par des bandits à Goma

3 min read
0
0

Des bandits munis d’armes à feu ont à nouveau opéré la nuit du mardi 20 à ce mercredi 21 octobre au quartier Ndosho de la commune de Karisimbi en ville de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu. Dans cette nouvelle incursion, on recense 8 civils pris en otage dont un qui a été retrouvé.

Selon Brigitte Mbayiki Semivumbi, bourgmestre de la commune de Karisimbi, les personnes prises en otage sont des civils qui étaient présents dans la cour d’une boutique située sur l’avenue Ileo Songo dont le propriétaire a été également amené en destination inconnue avec certains de ses clients. « Ils ont opéré dans une boutique. Mais, selon les analyses, ils sont venus pour enlever les gens. A part le propriétaire de la boutique, ses quelques clients, les bandits ont aussi ramassé les quelques civils qui se trouvaient en face de la boutique. Des otages sont des différentes familles », a-t-elle dit au téléphone d’Alternance.cd.

Madame Brigitte Mbayiki Semivumbi précise cependant que l’un des otages, une jeune femme, a réussi à échapper au contrôle de ses bourreaux. Celle-ci est admise aux soins dans une structure sanitaire locale.
La même source précise que malgré l’intervention des éléments de la police, les bandits se sont retirés du quartier sans y laisser des traces. Elle rapporte aussi qu’en dépit des poursuites engagées par les éléments de la police, aucun bandit n’a été appréhendé et leur destination est restée un mystère.
Entre temps, l’autorité communale de Karisimbi rassure que des enquêtes ainsi que des démarches sont en cours pour tenter d’obtenir la libération de ces otages, au nombre. Elle invite la population à une synergie d’efforts contre la montée en flèche de la criminalité urbaine en ville de Goma.
Didy Vitava

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

RDC: Le cabinet du VPM des Affaires étrangères dément les rumeurs faisant état de risque de rupture de stocks des passeports ordinaires

Le démenti est du Ministère des Affaires étrangères et porte la signature de Bernard Mpets…