Home Politique Consultations initiées par Félix Tshisekedi: Ce que demandent les congolais

Consultations initiées par Félix Tshisekedi: Ce que demandent les congolais

8 min read
0
0

Le peuple congolais était en ébullition après l’adresse du Chef de l’Etat à la Nation dans laquelle il a donné de signes de sa volonté de rompre avec ses alliés du FCC.  Pour cause, après près de deux ans  d’exercice du pouvoir, il a assisté à l’effritement de sa popularité au point qu’une certaine opinion commençait à regretter le départ de l’ancien Président de la République Joseph Kabila, le considérant comme le moindre mal. L’annonce des consultations par Félix Tshisekedi en vue de dégager une union sacrée a été largement appréciée  par la population qui l’encourage pour son courage et lui demande de consulter la population méthodiquement dans toutes ses composantes.

Près d’une semaine après l’annonce de ces consultations, un jeune congolais a fait des propositions sur leur format, les délégations et la durée.  Pour bon nombre des congolais, elles devraient aboutir soit à la nomination d’un informateur pour identifier la nouvelle majorité parlementaire devant gouverner le pays, ce qui donnera lieu à la nomination d’un nouveau Premier ministre. « Au cas où l’informateur ne parviendra pas à identifier une nouvelle majorité, le Président de la République devra dissoudre carrément l’Assemblée nationale et organiser des nouvelles élections conformément au délai réglementaire », souhaite un analyste.

Il poursuit qu’à l’issue des nouvelles élections, le Chef de l’Etat devra confier la Primature à Moïse KATUMBI assisté de Jean Pierre Bemba, Modeste Bahati, François Mwamba et Marie José Ifoku en qualité des Vice-premiers ministres.

Pour bon nombre de congolais, il est important que le Chef de l’Etat puisse amaigrir son gouvernement qui doit passer de 67 à 40 membres dont 30 ministres et aussi, qu’il puisse réduire très sensiblement son cabinet.

Au sujet  du choix des membres du prochain gouvernement, d’aucuns souhaitent que ne puissent  devenir Ministres que des personnes crédibles et compétentes dans leurs secteurs. « Il est aussi important que le Chef de l’Etat puisse récupérer dans ce gouvernement des figures de proue  comme Franck Diongo, Mbusa Nyamwisi, Diomi Ndongala ou encore Noël Tshiani. « A l’issue de ces consultations, le Président de la République devra actualiser son programme en vue de l’adapter aux problèmes réels que connaît la population et ce programme doit rencontrer sa vision de Peuple d’abord », préconise un habitant de Kingasani dans la commune de Kimbanseke.  

De son côté, un habitant de la commune de Kinsenso interrogé par Alternance.cd pense  le Chef de l’Etat doit décréter un recrutement général des jeunes congolais dans l’armée pour être formés correctement et de manière efficiente par des partenaires divers dont des américains, Français, Russes, Belges, Israéliens, Chinois, Coréen et Italiens.

Enfin, la population  attend aussi que l’Etat de droit  soit consolidé et que la justice devienne le moteur de la consolidation de  l’Etat de droit. « Tous les contrats léonins miniers ou de quelle que nature que ce soit, doivent être annulés. Il en est de même du Décret de Minembwe  et des autres entités fabriquées çà et là qui  doivent être retirés de la circulation », déclare un jeune homme rencontré au rond-point victoire.

 Voici les propositions de participation aux consultations initiées par le Président de la République, faite par un jeune congolais. Première journée: Groupe 1 (institutions de la République) dont le Parlement (Députés et sénateurs du FCC, Ensemble, AMK, CACH, MLC-ADN, AFDC-A, Indépendants) ; le Gouvernement (ministres du FCC et CACH) et les Cours et tribunaux (Parquets, Cours, Syndicats).

Deuxième journée: Groupe 2 (Partis politiques membres du FCC, CACH, LAMUKA et autres).

Troisième journée: Groupe 3 société civile (confessions religieuses, ong et Asbl représentatives, chefs coutumiers, mouvements associatifs communautaires, mouvements sportifs, syndicats, entreprises publiques et journalistes).

Quatrième journée: Groupe 4 territoriale(assemblées provinciales,gouvernements provinciaux, mairies, territoires, communes, secteurs, quartiers).

Cinquième journée: Groupe 5  armée, police et services de renseignements. Groupe 6 FEC et représentations diplomatiques.

Sixième journée: Groupe 7 forces vives (paysans et maraichères, coordonniers, menuisiers, maçons, vendeurs ambulants, orphelins, Shégués) et les personnes vivant avec handicaps.

ALT.    

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Crise politique en RDC : Shambuyi Kalala estime que l’esprit des accords FCC-CACH est largement dépassé par la réalité

La RDC est en crise. C’est une évidence. Les animateurs des institutions n’éme…