Home Politique Suite à son indifférence à l’arrivée de Katumbi à Kinshasa: « Martin Fayulu est plus nocif que le polonium 23 » (Antoine Makay)

Suite à son indifférence à l’arrivée de Katumbi à Kinshasa: « Martin Fayulu est plus nocif que le polonium 23 » (Antoine Makay)

8 min read
0
0

Le Président de Ensemble pour la République, Moïse Katumbi arrive à Kinshasa ce vendredi 6 novembre 2020. Des milliers des personnes dont des militants de son parti, des autres partis de l’opposition dont le MLC et ceux du parti présidentiel UDPS. A la surprise générale, son collègue de la plateforme Lamuka, Martin Fayulu n’a pas mobilisé pour lui. Ce qui suscite l’inquiétude d’Antoine Makay, secrétaire général de la Ligue des démocrates chrétiens (LDC) cher au Sénateur Raymond Omba Pene Djunga.

La mobilisation est totale ce vendredi pour l’accueil de Moïse Katumbi. Depuis 9 h, des militants de plusieurs partis politiques notamment le MLC avec à leur tête la Secrétaire Générale Ève Bazaiba, le MLP et son leader Franck Diongo, l’UDPS et tant d’autres ont fait le déplacement de l’aéroport international de N’djili. Du côté de Martin Fayulu, c’est le silence radio, à telle enseigne qu’on se demande s’il y aurait un conflit entre lui et l’ex-gouverneur de l’ancienne province du Katanga.
Pour Antoine Makay, il n’en est rien. Il s’agit là selon lui, l’expression de la mauvaise foi du candidat malheureux à la dernière élection présidentielle. « Martin Fayulu est plus nocif que le polonium 23. Quand Fayulu devait descendre au Katanga, Moïse Katumbi avait mobilisé tout le Katanga pour son accueil et son vote. Quand Moïse Katumbi vient à Kinshasa, Fayulu n’informe même pas à son domestique que Moïse Katumbi arrive », fustige le SG de la LDC.
Sans passer par le dos de la cuillère, Antoine Makay affirme que Martin Fayulu se montre méchant et ingrat envers Katumbi.
Bemba a mobilisé ses troupes
Moise Katumbi vient participer aux consultations initiées par le Président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo en vue de constituer une union sacrée pour le salut de la Nation. Pour ce voyage hautement symbolique, l’ancien gouverneur de l’ex-province du Katanga va compter sur le soutien de militants de son parti, mais aussi et surtout sur celui des militants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), qui se sont mobilisés en masses.
Très en conflit avec son allié au pouvoir, l’ancien Président de la République Joseph Kabila et sa famille politique le FCC, il a tendu la main à ses anciens collègues de l’opposition réunis au sein de la plateforme Lamuka. Ces derniers ont répondu favorablement à son appel, en commençant par Jean-Pierre Bemba qui a été reçu, mercredi 4 novembre au Palais de la Nation par Félix Tshisekedi.
Bien avant le leader du MLC, Moise Katumbi a confirmé, à travers un communiqué signé par les membres du conseil des sages de son parti, sa participation à ces consultations.
Avec la participation acquise de ce poids lourd de l’opposition, Félix Tshisekedi semble avoir réussi un grand coup dans sa quête d’une union sacrée susceptible de l’aider à faire le contrepoids, mieux, à se constituer une majorité parlementaire qui va l’aider à réaliser sa vision tel que souhaité dans son adresse à la Nation.
Selon son entourage, Moise Katumbi va profiter de son séjour dans la capitale pour procéder au lancement officiel de son parti. Ce sera aussi une occasion pour lui de remercier les Kinoises et Kinois pour leur soutien au combat pour l’alternance au sommet de l’Etat, auquel il avait donné un coup d’accélérateur en 2015, lors de son retour d’exil médical, à travers sa célèbre parabole de 3ème pénalty.

Alors que Martin Fayulu semble être isolé, lui qui a du mal à accepter de participer aux consultations initiées par celui qu’il n’a de cesse accusé de lui avoir volé sa victoire lors de la présidentielle de décembre 2018, Jean-Pierre Bemba a mobilisé autour de l’arrivée de Katumbi à Kinshasa. « Kinoises et Kinois, l’un d’entre-nous leaders de Lamuka, mon frère Moise Katumbi arrive ce vendredi 6 novembre 2020 à Kinshasa. Je vous invite à vous mobiliser massivement à l’aéroport international de Ndjili à partir de 8h00 pour lui réserver un accueil chaleureux », a tweeté l’ancien Vice-président de la République.
ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

« Le vol du peuple était phénoménal »: un kabiliste passe aux aveux

Ancien Vice-ministre des Affaires étrangères sous l’ancien Chef de l’État Jose…