Home Politique Pierre Ngube Ngube : « L’initiateur des consultations a depuis le départ une position avant la fin de ces dernières »

Pierre Ngube Ngube : « L’initiateur des consultations a depuis le départ une position avant la fin de ces dernières »

6 min read
0
1

Participera ou ne participera pas aux consultations initiées par le Chef de l’État, le leader de l’opposition républicaine légitime, l’évêque Kazadi Lukonda Ngube Ngube Pierre-Honoré a mis fin au suspens. Dans une déclaration politique faite ce dimanche 8 novembre 2020 à Lubumbashi, il a critiqué la méthodologie appliquée par Félix Tshisekedi qui selon lui, a déjà une position prise et n’a donc rien à foutre avec les propositions de ses interlocuteurs.

Le chef de file de l’opposition républicaine légitime est convaincu que les consultations nationales en cours ne vont pas apporter des solutions durables à la crise politique actuelle.

Partant du constat que CACH, FCC et Lamuka ont des revendications divergentes, le dernier avec son leader Martin Fayulu qui continue à revendiquer la vérité des urnes, il soutient que la RDC est prise en otage par Félix Tshisekedi et Joseph Kabila.
Il rappelle qu’il était monté au créneau pour fustiger, au lendemain de l’annonce d’un accord entre FCC et CACH, que ce mariage est éphémère. « Vous vous souviendrez que je ne cessais de vous rappeler jour et nuit que le pays ne pouvait être pris en otage par deux individus, Félix Tshisekedi de CACH et Joseph Kabila du FCC. Les résultats au jour d’aujourd’hui démontrent que ce n’est pas une bonne marche pour un grand pays comme le nôtre, hospitalier, respectueux et ceci ne pourra jamais emmener le pays au développement », regrette Pierre-Honoré Ngube Ngube.

Il ne se montre pas optimiste sur la réussite des consultations présidentielles tant il considère qu’il s’agit d’une mise en scène.
« Par rapport aux consultations, je vais éveiller la conscience des congolais en fiant que l’initiateur de ces consultations a déjà au départ une position avant la fin de ces dernières et les consultés sont par exemple à l’image des bébés bercés par leur mère et qui ne savent pas les pensées et la décision de leur mère au finish’, argue-t-il.

Du coup, il clame qu’ « il n’y a que l’opposition républicaine légitime en RDC qui est une véritable église au milieu du village pour emmener le pays à la paix durable, à la cohésion nationale et l’unité pour son développement intégral« .
Pour ce faire, l’évêque Ngube Ngube demande au Chef de l’État de respecter la Constitution et les accords qu’il a signés; à ne pas prendre des décisions à la hâte ; à privilégier l’intérêt national et non le partage du pouvoir.
« L’opposition républicaine légitime en RDC demande au Chef de l’État, au Parlement, au Gouvernement ainsi qu’aux acteurs politiques et toutes les forces vives du pays d’aller urgemment au dialogue afin de soutirer de celui-ci une résolution qui pourra mettre fin à la crise qui veut engloutir le pays« , a martelé le chef de file de l’ORL.
Il appelle par ailleurs la population congolaise et la communauté internationale à appuyer ce dialogue.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Reçu par le Vice-ministre Amato Bayubazire : Le CPCD plaide pour l’amélioration de la situation carcérale

Le Vice-ministre de la Justice, Amato Bayubazire Mirindi peut compter sur ses anciens coll…