Home Politique Marie Tumba Nzeza en Afrique du Sud, Néné Nkulu et Willy Kitobo interdits de voyager: Fatshi « humilie » à son tour Sylvestre Ilunga

Marie Tumba Nzeza en Afrique du Sud, Néné Nkulu et Willy Kitobo interdits de voyager: Fatshi « humilie » à son tour Sylvestre Ilunga

5 min read
0
0

C’est l’actualité du jour en République Démocratique du Congo: deux ministres de la Républiques, tous membres du FCC de Joseph Kabila, ont été empêchés de voyager ce mardi 10 novembre 2020 à l’aéroport international de N’djili. Néné Nkulu Ilunga et Willy Kitobo, respectivement Ministre d’Etat en charge de l’emploi, travail et prévoyance sociale et Ministre des Mines ainsi que leurs collaborateurs ont été empêchés de voyager par les services de la Direction Générale de Migration (DGM). Alors que la raison officielle n’a pas été communiquée jusque-là, plusieurs sources indiquent qu’ils étaient porteurs des ordres de mission signés par le Premier ministre mais, que ce dernier n’aurait pas tenu informé le Président de la République de ces déplacements.

Voir deux membres du gouvernement empêchés de voyager est une exception en République Démocratique du Congo, pays où les ministres sont considérés comme détenteurs des clés des cieux. Tiens, cette fois-ci c’est fait. Les services de migration ont réussi à interdire à deux ministres de quitter la capitale, « sur ordre de la haute hiérarchie du pays », d’après diverses sources.

Cette haute hiérarchie qui ne serait autre que le Président de la République tiendrait à ce que tous les membres du gouvernement le tiennent informé de tous leurs déplacements. Cette exigence tiendrait son fondement à l’article 34 de l’Ordonnance présidentielle  n°20/016 du 27/3/2020 portant organisation et fonctionnement du gouvernement. Autant dire que si la « haute hiérarchie du pays » n’était pas mise au courant du déplacement de Néné Nkulu et Willy Kitobo à l’intérieur du pays, les services de migration avaient raison de les en empêcher.

Selon une source d’Alternance.CD à la présidence de la République, la Ministre d’Etat, Ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza (proche de Félix Tshisekedi), bien que détenant un ordre de mission signé par le Chef du Gouvernement pour séjourner en Afrique du Sud du 08 au 12 novembre 2020, aurait pris le soin de tenir informé le Président de la République. C’est dire que contrairement à la cheffe de la diplomatie congolaise, les deux ministres FCC empêchés ce jour de voyager auraient boudé le Chef de l’Etat. « En voulant voyager dans des telles conditions, ils ont exposé la signature du Premier ministre », note-t-on.

Du coup, une certaine opinion estime que ce ne serait que justice si Félix Tshisekedi se montre rigoureux envers Sylvestre Ilunga après que ce dernier l’ait publiquement saboté en boycottant la cérémonie de prestation de serment des trois nouveaux juges de la Cour Constitutionnelle.

Par ailleurs, cet incident qui tombe au moment où le Chef de l’Etat consulte les forces sociales et politiques de la population en vue de mettre en place l’union sacrée de la Nation confirme que le FCC est en perte de vitesse.

ALT.

.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Bukanga Lonzo: Les Sénateurs désapprouvent le rapport de l’IGF

Les sénateurs n’ont pas cédé aux sirènes des pêcheurs en eaux troubles dans l’…