Home Politique Zappé par Félix Tshisekedi, Martin Fayulu consulté par la Cenco

Zappé par Félix Tshisekedi, Martin Fayulu consulté par la Cenco

4 min read
0
0

Les évêques de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) ont rencontré, mercredi  11 novembre, l’opposant Martin Fayulu. Jusque-là non officiellement concerné par les consultations nationales initiées par le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi, ce dernier a eu une occasion en or de faire entendre ses revendications et évidemment ses propositions pour la sortie de crise.

Mgr Marcel Utembi Tapa et Donatien Nshole Babula respectivement président et Secrétaire général de la Cenco étaient de la délégation qui a rencontré le Président de l’Ecidé. Leur échange a tourné autour de la crise politique et institutionnelle qui sévit  au pays. Ils ont rapporté l’avoir associé dans leur réflexion pour désamorcer la bombe. « Le ciel socio-politique est très nuageux, la crise est là. Les pasteurs que sont les évêques dans le cadre de leur mission prophétique ont pris leur bâton de pèlerin pour voir les grands acteurs socio-politique de ce pays pour les écouter, pour les exhorter, afin d’avancer vers une solution qui pourrait garantir la paix et surtout le bien-être du peuple congolais qui souffre de plus en plus. C’est dans ce cadre-là qu’ils ont pensé venir voir Martin Fayulu pour l’associer à leur réflexion, pour voir ensemble ce qui peut être fait », a circonscrit l’abbé  Donatien Nshole à la presse.

A l’occasion, le candidat malheureux à l’élection présidentielle de décembre 2018 a présenté son plan de sortie de crise, expliqué les raisons pour lesquelles il n’a pas voulu prendre part aux consultations présidentielles et plaidé en faveur des réformes institutionnelles.

Cette consultation aura certainement soulagé Martin Fayulu qui, a vu ses collègues leaders de la plateforme Lamuka, Jean-Pierre Bemba et Moise Katumbi se faire consulter par celui qu’il accuse de lui avoir volé sa victoire à la présidentielle. Reste que ses revendications qu’il a remises à la Cenco sous forme de plan de sortie de la crise, finiront sur la table du Président de la République à qui reviendra le dernier mot.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

RDC : Le CASC salue l’élection de Modeste Bahati à la tête du Sénat

Communiqué No 004/CASC/CN/2021 Le Collectif d’actions de la société civile (CASC) , …