Home Politique Meeting aérien : Tout ça pour ça mais le message est passé

Meeting aérien : Tout ça pour ça mais le message est passé

4 min read
0
0

Le meeting aérien annoncé en grande pompe par le porte-parole des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), le général Richard Léon Kasonga , a vécu. Ce vendredi 20 novembre 2020, deux avions des Forces armées angolaises (FAA) ont survolé quelques communes de Kinshasa.

L’événement était attendu par les habitants de la capitale congolaise. Seule une frange partie d’entre elle l’a réellement vécu. Les organisateurs eux, semblent avoir atteint leur objectif.

C’est le moins que l’on puisse dire au regard de la sérénité affichée par quelques officiels congolais dont François Beya, Conseiller spécial en matière de sécurité du Chef de l’Etat et des hauts officiers qui ont fait le déplacement de l’aéroport international de N’djili.

Sur place, ils ont assisté à l’atterrissage des deux avions de chasse des FAA en présence d’une délégation angolaise. Sur les images diffusées en direct  à la Radio  Télévision Nationale Congolaise (RTNC), on pouvait apercevoir les pilotes de l’armée congolaise s’entretenir avec les officiels congolais au pied d’avions, une manière pour eux de célébrer l’entente entre les deux forces armées.

Si cette cérémonie ne signifie pas grand-chose pour le commun des mortels, il n’en est pas de même pour les autorités des deux pays. En effet, lors de sa visite officielle du 16 novembre dernier à Luanda, le Président congolais Félix Tshisekedi a échangé avec son homologue angolais  João Lourenço principalement sur la crise politique actuelle.

Selon la presse officielle, ils ont échangé sur la coopération bilatérale,  notamment dans le domaine sécuritaire. C’est justement pour « célébrer et magnifier l’entente parfaite entre les deux forces aériennes sœurs » que le Porte-parole des FARDC a annoncé le « meeting aérien » de ce jour.

Quel que soit le nombre d’avions de chasse qui ont défilé, le message est passé et toute la population congolaise doit comprendre que c’est scellé entre la RDC et l’Angola dans le domaine sécuritaire.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Kinshasa: Un policier ivre gaspille deux précieuses munitions à Maluku

Les habitants des avenues situées aux alentours de la morgue de Maluku, située la commune …