Home Politique Obsédé par son déplacement dans l’ex-Katanga : Joseph Kabila attendu ce mercredi au Lualaba

Obsédé par son déplacement dans l’ex-Katanga : Joseph Kabila attendu ce mercredi au Lualaba

4 min read
0
0

L’autorité morale du Front Commun pour le Congo (FCC) semble avoir abandonné sa plateforme politique à son triste sort.  Alors que son successeur et désormais ex allié, Félix Tshisekedi gagne des points après avoir annoncé, dimanche 6 décembre  dernier, dans son discours à la Nation, la fin de la coalition qu’ils formaient depuis janvier 2019, Joseph Kabila  n’a d’yeux que sur son Grand Katanga natal. Il est annoncé ce mercredi 9 décembre 2020 à Kolwezi, chef-lieu de la province du Lualaba pour une tournée.

L’annonce a été faite par Bouffon Fangana, Président du Comité d’accueil. « Joseph Kabila arrive chez lui, au Lualaba. Nous l’attendons à bras ouverts… Il va consulter toutes les couches confondues pour qu’on lui dise ce que les Lualabais pensent de tout ce qui se passe au pays par rapport aux enjeux de l’heure. Il va donc parler avec sa base », a-t-il déclaré sur des propos relayés par nos confrères de Cas-info.

Simple effet d’annonce à la recherche du buzz en vue de détourner l’attention du public du vrai débat du moment? Difficile pour l’instant de le savoir, tant la rétention de l’information semble être la seconde nature de l’ancien Chef de l’Etat.

Ainsi, en dépit de toutes les rumeurs qui ont circulé sur les raisons qui ont motivé l’annulation de son déplacement à Lubumbashi le 5 décembre dernier, le Sénateur à vie n’a dit mot. L’opinion publique s’est contenté des raisons avancées çà et là dont l’une des plus plausibles est que son successeur, Félix Tshisekedi Tshilombo l’aurait appelé au téléphone pour lui demander personnellement de reporter son déplacement, en promettant de restituer les frais déboursés pour la location des deux jets.

D’après  nos informations, ses équipes d’avance auraient été fouillées systématiquement au départ de Kinshasa comme à l’arrivée à Lubumbashi. « Même leurs téléphones portables ont été passés à peigne fin », renseigne une source de la DGM du Haut-Katanga. De là dire que les services de sécurité ne font pas confiance à l’ancien Chef de l’Etat ? Rien n’est moins sûr.

Junior Lomanga

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Débouté pour la 5ème fois dans l’affaire qui l’oppose au FPI: Kin Kiey Mulumba aux abois

Débiteur insolvable auprès du Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI), le Professeur…