Home Politique RDC: L’Union Européenne maintient ses sanctions contre 11 personnalités influentes sous Kabila

RDC: L’Union Européenne maintient ses sanctions contre 11 personnalités influentes sous Kabila

3 min read
0
0

Le camp politique de l’ancien chef de l’État congolais accumule les soucis. D’une mauvaise nouvelle à une autre, le Conseil Européen a annoncé, vendredi 11 décembre 2020, le maintien des mesures restrictives individuelles à l’encontre de plusieurs proches de Joseph Kabila.

Bien que déplumées et affaiblies du jour le jour, des personnalités influentes sous le régime de Joseph Kabila continuent à être regardées de mauvais œil par la communauté internationale. A tort ou à raison, certaines d’entre elles sont considérées par l’Union Européenne comme une menace à la stabilité des institutions en place en RDC.

Ainsi, le Conseil Européen indique avoir décidé de maintenir ses sanctions contre 11 proches de l’Autorité morale du FCC sur base d’une évaluation de la situation au niveau du pays.

Il s’agit de John Numbi, Évariste Boshab, Célestin Kanyama, Gabriel Amisi, Ilunga Kampete, Ferdinand Luyoyo, Alex Kande, Jean-Claude Kazembe, Éric Ruhorimbere, Kaleve Mutond et Emmanuel Ramazani Shadary.

Ces personnalités sont frappées de mesures restrictives, notamment le gel de leurs avoirs et interdiction de voyager dans l’Union Européenne depuis décembre 2016 et mai 2017.

Elles sont accusées de graves violations des droits de l’homme et d’entrave au processus électoral. Au total, ce sont quatorze personnalités figuraient sur la liste. Mais, l’UE a levé, en décembre 2019, les sanctions à l’encontre de l’ex porte-parole du gouvernement, Lambert Mende et l’ancien responsable de la sécurité intérieure au sein de l’ANR, Roger Kibelisa.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Reçu par le Vice-ministre Amato Bayubazire : Le CPCD plaide pour l’amélioration de la situation carcérale

Le Vice-ministre de la Justice, Amato Bayubazire Mirindi peut compter sur ses anciens coll…