Home Politique Nord-Kivu : Plus de 300 pêcheurs congolais arrêtés et torturés sur les eaux du Lac Édouard en 2020

Nord-Kivu : Plus de 300 pêcheurs congolais arrêtés et torturés sur les eaux du Lac Édouard en 2020

2 min read
0
0

Au total 320 pêcheurs congolais de Kyavinyonge, en groupement Isale-Kasongwere, chefferie des Bashu, en territoire de Beni exerçant leurs activités sur les eaux du Lac Édouard ont été arrêtés et torturés par la marine Ougandaise durant l’année 2020.

Ces statistiques ont été dévoilées ce mardi 29 décembre par le comité des pêcheurs de Kyavinyonge. Le président de cette structure, Mbusa Kavasya Noé a expliqué que certaines victimes sont devenues des handicapés physiques suite aux mauvaises conditions de leur détention. Il fustige la passivité du gouvernement congolais face à cette situation qui sévit sur les eaux du Lac Édouard.

« Ils sont au-moins 320 pêcheurs victimes des cas de tortures orchestrées par la marine Ougandaise. Certains de ces pêcheurs sont des innocents car, ils ont été interceptés dans la partie congolaise alors que d’autres sont torturés du côté ougandais car ne connaissant pas les limites. La plupart d’entre eux sont devenus des handicapés physiques et d’autres sont devenus des chômeurs », a indiqué Mbusa Kavasya Noé, président du comité des pêcheurs de Kyavinyonge.

Il plaide pour l’intervention du gouvernement. Il a aussi affirmé qu’actuellement plusieurs endroits comme Kyanika sont occupés par les miliciens maï maï et par conséquent, le gouvernement doit s’impliquer dans la recherche des solutions à cette situation.

Dodo Mathe

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Violences sexuelles et basées sur le genre: JHR/JDH balise le chemin de la collaboration entre Magistrats, OSC et journalistes

En République Démocratique du Congo, il n’est pas facile d’accéder aux informations des vi…