Home Politique Union sacrée : Quand des diamantaires chinois précipitent l’adhésion de Jean Charles Okoto et Lambert Mende

Union sacrée : Quand des diamantaires chinois précipitent l’adhésion de Jean Charles Okoto et Lambert Mende

10 min read
0
2

Ça fait le buzz sur les réseaux sociaux ce mercredi 6 janvier 2021 en République Démocratique du Congo. Le Député national et ancien porte-parole du gouvernement, Lambert Mende Omalanga, a été reçu par le Chef de l’État Félix Tshisekedi à la Cité de l’Union Africaine.

De leur entretien qui a duré près d’une heure, en présence notamment de Thierry Monsenempwo, cadre de son parti la CCU et communicateur du FCC, rien n’a filtré. Mais dans l’opinion, on le voit déjà adhérer l’Union sacrée.

Les informations recoupées par Alternance.CD tout au long de la journée confirment ces rumeurs et attestent que cette adhésion qui est presque acquise n’aurait rien à voir avec la conviction politique mais serait motivée par la volonté de l’élu de Lodja de conserver sa base électorale. Explication.

Dans un article publié le 17 février 2020, Alternance.CD tirait la sonnette d’alarme sur l’existence d’un réseau de trafic illicite de diamant en provenance du Sankuru.
Étaient notamment cités comme présumés membres de ce réseau, le Gouverneur du Sankuru, Joseph Mukumadi et un proche de Félix Tshisekedi.

Près d’une année plus tard, les tractations entreprises au plus haut sommet de l’État pour la mise en place de l’Union sacrée de la Nation viennent de fournir des éléments susceptibles de confirmer la véracité des faits révélés par votre média en ligne dans cet article qui a valu à son Rédacteur en Chef de menaces qui l’ont contraint à changer d’adresses à deux reprises.

Pour cause, la présence de Lambert Mende ce mercredi 6 janvier 2021 à la cité de l’UA est liée à l’adhésion d’un autre poids lourds du Sankuru à l’Union sacrée. Il s’agit de son éternel frère ennemi, Jean Charles Okoto avec qui il dispute le leadership dans le territoire de Lodja depuis plus de dix ans.

En effet, selon des sources fiables ayant un faible pour la vérité, Jean Charles Okoto aurait amené auprès de Félix Tshisekedi un groupe d’investisseurs chinois dont des diamantaires.

Ce député national de Lodja aurait présenté au Chef de l’État des opportunités d’affaires dans le secteur minier au Sankuru, particulièrement dans l’exploitation de diamant avec des opérateurs économiques chinois, un pays dont il a la maitrise pour avoir été ambassadeur de la RDC en Chine.

Le Gouvernorat du Sankuru convoité

Toujours d’après nos sources, l’ancien DG de la MIBA Jean Charles Okoto aurait formellement demandé à Félix Tshisekedi de lui donner, en échange de son adhésion à l’Union sacrée, le poste de Gouverneur du Sankuru.

A ce sujet justement, il nous revient d’apprendre que l’actuel gouverneur de cette province, Joseph Stéphane Mukumadi serait décrit comme « un homme qui ne maitrise rien » par l’entourage de Fatshi. Ce, en dépit de sa loyauté maintes fois réaffirmée au Président de la République. Il lui serait précisément reproché de tourner à vue depuis plus d’une année.

Par ailleurs, d’après nos sources, c’est après ce deal qui serait intervenu au mois de décembre 2020 que le jusque-là Député PPRD Jean Charles Okoto a pris le courage de prendre la parole lors de la rencontre du dimanche 3 janvier dernier à la cité de l’UA entre plus de 300 députés nationaux et le Chef de l’État.
« Après avoir vu son principal adversaire politique dans son fief de Lodja adhérer à l’Union sacrée avec la promesse de devenir Gouverneur du Sankuru, un poste qu’il n’avait pas réussi à obtenir à l’élection du gouverneur du 20 juillet 2019, Lambert Mende n’a eu d’autre choix que de créer l’actualité en demandant et en obtenant la rencontre avec le Président de la République », soutient un observateur.

La loi du plus fort

Jeans Charles Okoto et Félix Tshisekedi. PH.D.T

Un cadre de la CCU contacté par votre média en ligne ne doute plus de rien de la probable adhésion de son leader à l’Union sacrée. Il indique qu’en se faisant accompagner d’un cadre de son parti à cette rencontre, Lambert Mende a voulu signifier au Chef de l’État qu’en obtenant son adhésion à l’Union sacrée, il obtiendrait de facto celle de la CCU et ses 9 députés nationaux. Tout le contraire avec Jean Charles Okoto dont l’adhésion est en prendre à titre individuel, sans possibilité d’attirer un autre élu national en dehors de lui-même.

Lambert Mende chez Félix Tshisekedi

Bien plus, pour de raisons politiques, Fatshi pourra pencher du côté de Mende pour faire chanter Kabila et s’attirer beaucoup d’adhésions à l’union sacrée.Aussi, « l’homme au verbe facile » a une bonne côte au sein de l’UDPS, particulièrement dans les rangs des combattants où on regrette son absence à la tête du ministère de la Communication et Médias. C’est dire qu’avec son adhésion à l’union sacrée, Okoto voit ses chances diminuer au près de Félix Tshisekedi.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

ESU/IFASIC: 72 heures accordées aux étudiants pour « sauver l’année académique »

Certaines décisions du ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU), …