Home Politique Insécurité dans le Parc national de Virunga: Des organisations de la société civile préconisent un dialogue entre l’ICCN et les populations riveraines

Insécurité dans le Parc national de Virunga: Des organisations de la société civile préconisent un dialogue entre l’ICCN et les populations riveraines

7 min read
0
1

DECLARATION DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE A LA SUITE D’UNE ATTAQUE SURVENUE A L’INTERIEUR DU PARC NATIONAL DES VIRUNGA LE 10 JANVIER 2021

Nous, membres et représentants des organisations de la société civile (OSC) composées d’organisations non gouvernementales nationales d’organisations paysannes, féminines, des jeunes, des peuples autochtones, de mouvements de droits humains et de la sauvegarde de l’environnement situé à l’Est de la RD Congo sommes choqués par la énième attaque par les groupes armés au sein du Parc National des Virunga survenue ce dimanche 10 janvier 2021 ayant causée 6 morts et 1 blessé dans le rang des éco-garde.
L’incident sur le convoi des gardes du parc s’est passé sur l’axe Nyamituwitwi – Nyamilima, dans le Territoire de Rusthuru.

Selon plusieurs observateurs, le contrôle des richesses naturelles, le droit foncier des communautés riveraines du parc, la « mauvaise » répartition des revenus issus de la gestion de ce Parc par les responsables de l’ICCN seraient la motivation des groupes rebelles qui mènent ses attaques contre les gardes du parc.

Depuis plus d’une décennie, le Parc National des Virunga fait objet de plusieurs menaces par les groupes armés et populations environnantes suite à la non application de certains textes légaux notamment le décret n° 15/012 portant création d’un corps chargé de la sécurisation des parcs nationaux et réserves naturelles apparentées et/ou l’effectivité de certaines politiques de gestion dont celle de la conservation communautaire.

Dans ce parc où vivent encore des gorilles de montagne, le travail des rangers gêne les groupes armés et autres groupes mafieux qui n’hésitent pas à les abattre pour poursuivre leur pillage.
Ces éco-garde qui sont engagés dans la protection de la nature sont victime de cette barbarie humaine suite aux insuffisances et défis auxquels est confrontée la gouvernance des ressources naturelles de la RDC en général.

Tout en présentant encore une fois nos condoléances les plus attristées aux familles éprouvées, au personnel et dirigeants du PNVi et de la Fondation Virunga, aux collègues et activistes qui travaillent dans la conservation, la gestion durable des sites naturels et à l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN),
Les organisations de la société civile nationale soucieuses de la protection de l’environnement et des droits des communautés locales suggèrent ce qui suit :

  1. Au Gouvernement Congolais
  • s’investir dans la traque de tous les groupes rebelles et plus spécifiquement de ceux se trouvant à l’intérieur du Parc National des Virunga ;
  • soutenir les actions de l’Institut Congolais pour Conservation de la nature ;
  • faire respecter la loi sur la conservation de la nature.
  1. A l’Institut Congolais pour la conservation de la Nature (ICCN)
  • Initier un dialogue neutre et franc avec les populations riveraines pour une bonne issue de ce conflit qui a tant duré ;
  • S’investir dans la mise en œuvre des meilleurs mécanismes de partage des bénéfices issus de la gestion de cette Aire protégée et/ou l’effectivité de la politique de conservation communautaire.
  1. Aux Organisations de la société civile Nationale
  • Appuyer l’ICCN dans la sensibilisation des communautés riveraines sur l’importance du Parc national des Virunga et la vulgarisation de différents textes légaux autour de la conservation et protection de la nature.
  • Appuyer le processus de mise sur pied et de mise en œuvre de la politique de conservation communautaire

Les organisations de la société civile signataires :

  1. FESO (Femmes Solidaires), Nationale
  2. SOFFLECO (Solidarité des Femmes sur le Fleuve Congo), Kinshasa
  3. CFLEDD (Collectif des Femmes Leaders pour le Développement Durable), Kinshasa
  4. Réseau CREF (Réseau pour la Conservation et la Réhabilitation des Ecosystèmes Forestiers), Nord-Kivu
  5. FC (Forum Citoyen) Nationale
  6. CORAP (Coalition des Organisation de la Société Civile pour le suivi des Reformes), Kinshasa
  7. CASC (Collectif d’Actions de la Société Civile) National
  8. MICHEE RDC, Nord-Kivu et Kinsha
  9. CODED (Centre Congolais pour le Développement Durable), Kinshasa
  10. CENADEP (Centre National d’Appui pour la Participation Populaire), National
Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Gouvernement Sama: Après la longue attente, des attentes!

L’attente du gouvernement Sama Lukonde aura été très longue. Sa publication peut êtr…