Home Politique Interdiction de la circulation au-delà de 18 h 30 sur l’axe routier Kyambogho-Kanyabayonga: Le Député Kanendu s’en prend à l’AT de Lubero

Interdiction de la circulation au-delà de 18 h 30 sur l’axe routier Kyambogho-Kanyabayonga: Le Député Kanendu s’en prend à l’AT de Lubero

4 min read
0
0

L’administrateur du territoire de Lubero, maître Richard Nyembo wa Nyembo, a décidé, depuis près d’une semaine, de la suspension après 18H30, de trafics des véhicules sur l’axe routier Kyambogho-Kanyabayonga de la route nationale numéro 2. C’était pour prévenir contre les nombreux cas de kidnappings des civils, et surtout des voyageurs signalés régulièrement aux heures nocturnes sur cet axe.

Le député provincial élu de Lubero, Aisé Kanendu qui s’est saisi de cette décision, parle d’une mesure moins salutaire pour les usagers de cette route d’intérêt national.

Il fait remarquer que cette décision de l’administrateur de Lubero répondrait aux attentes des pratiquants de cette route, dans le cas où elle se ferait accompagner d’autres mesures dont celles de traque et de démantèlement des réseaux des auteurs de l’insécurité tant décriée.

« Cette mesure allait être salutaire si elle était accompagnée d’autres mesures supplémentaires de traque et de démentèlement des réseaux des coupeurs des routes. Aujourd’hui, il y a tout un couloir abandonné par l’armée, qui favorise l’entrée de ces bandits qui opèrent en toute quiétude et se retranchent dans des zones localisables », a-t-il déclaré.

L’élu de Lubero dit aussi déplorer que la mesure soit plus basée sur l’insécurité nocturne qui sévit sur cet axe, alors que d’autres cas s’y commettent même la journée, faute de sécurité suffisante. « S’agissant du kidnapping, l’administrateur s’est focalisé sur les cas nocturnes et semble minimiser les cas perpétrés la journée, pourtant ils sont comptés sur cet axe et même sur les routes d’intérêt provincial », a-t-il ajouté.

L’honorable Aisé Kanendu qui appelle ainsi l’administrateur de Lubero à revoir sa décision en envisageant des solutions durables à cause de l’insécurité, estime qu’il est temps que des dispositions pratiques soient mises en place pour que la sécurité tant diurne que nocturne soit garantie aux pratiquants de cet axe.

Il sied de noter que sont les véhicules qui viennent de Butembo pour Goma et vice versa qui pratiquent principalement cet axe.
Didy vitava

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

RDC: Le Néo-politique Koffi Olomide tire dans tous les sens

L’annonce de son adhésion à l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC…