Home Politique Ne Muanda Nsemi et Ngoy Mulunda: Deux sécessionnistes, deux régimes…

Ne Muanda Nsemi et Ngoy Mulunda: Deux sécessionnistes, deux régimes…

7 min read
0
0

Ils ont tous des diplômes universitaires. L’un est chimiste de formation, l’autre est détenteur de deux masters en théologie de l’Université de Washington aux États-Unis dont le deuxième en étude de paix et résolution des conflits. Ne Muanda Nsemi et Daniel Ngoy Mulunda, parce que c’est d’eux qu’il s’agit, ont développé des thèses séparatistes et xénophobes.

Le premier a initié une organisation, Bundu Dia Mayala(BDM), à l’origine culturelle, mais qui a fini par s’ériger en un mouvement politico-mystique. Se présentant comme l’héritier spirituel de Simon Kimbangu et politique de Joseph Kasavubu, il prône clairement l’autonomie de la province du Kongo Central dont il est originaire.

Tout au long du régime de Joseph Kabila, il a développé une rhétorique anti rwandaise. Il s’est aussi opposé à Félix Tshisekedi, lui reprochant d’avoir épousé selon ses dires, « une femme rwandaise» avant de faire la paix avec celui qu’il appelle son cousin.

Toutefois, si Ne Muanda Nsemi a connu une série de malheurs notamment la répression violente des manifestations de ses adeptes, l’interdiction de son mouvement, le siège de son domicile, la prison, la grande évasion et la cavale sous le régime de Joseph Kabila, il bénéficie des petits soins sous Félix Tshisekedi.

Pourtant loin d’être irréprochable depuis sa réapparition en main 2019, le chef de BDK est traité avec tendresse par les dirigeants actuels. Ce, en dépit du « coup d’Etat divin » qu’il a opéré en janvier 2020 en s’auto proclamant Président de la République. Un temps arrêté et brièvement poursuivi pour rébellion, atteinte à la sûreté de l’Etat et incitation à la haine tribale, la seule sanction qui lui a été infligée est l’assignation aux Cliniques Universitaires de Kinshasa pour un suivi psychiatrique.

Depuis la sortie de Ne Muanda Nsemi de l’hôpital psychiatrique , le couple présidentiel, visiblement décidé à ne pas énerver ses Makesa( du nom de ses adeptes aux puissances sur naturelles), se montre attentif à ses besoins. Il lui a notamment doté d’une jeep pimpa neuve et des vivres pour bien passer les festivités de fin d’année. Jolie manière de faire la paix avec un ancien sécessionniste!

Le malheureux Ngoy Mulunda coincé!

Ancien Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante(CENI) et surintendant général de la Nouvelle Église Méthodiste (NEM), le pasteur Ngoy Mulunda ne peut être comparé dans le fonctionnement normale des choses, à Ne Mwanda Nsemi. Mais cet homme de Dieu se trouve malheureusement en détention depuis lundi 19 janvier dernier, pour des faits aussi graves que ceux qui avaient conduit Tata Longi en prison.
Il lui est reproché d’avoir d’avoir tenu des propos sécessionnistes dans sa prédication du 16 janvier lors de la célébration du 20 ème anniversaire de l’assassinat de M’zee Laurent-Désiré Kabila à Lubumbashi.
Dans sa prêche, il a menacé les autres tribus, particulièrement les Kasaïens, brandissant la menace de couper le Katanga du reste de la RDC.

L’ancien collectionneur d’armes en échange des billets verts et de vélos dans le cadre de son ONG PAREC, a fait allusion à Moise Tchombe, dont le nom reste dans l’histoire de la RDC comme sécessionniste de l’ex-Katanga.
Arrêté le lendemain dans sa résidence de Lubumbashi, il a été conduit à la prison de Kasapa. Et, malgré les dénonciations faites notamment par le PPRD et les députés nationaux du Grand Katanga, il n’a pas été libéré.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

RDC: Le cabinet du VPM des Affaires étrangères dément les rumeurs faisant état de risque de rupture de stocks des passeports ordinaires

Le démenti est du Ministère des Affaires étrangères et porte la signature de Bernard Mpets…