Home Politique Pour Fatshi, le Palu met fin à son « alliance » de plus de 14 ans avec Joseph Kabila

Pour Fatshi, le Palu met fin à son « alliance » de plus de 14 ans avec Joseph Kabila

7 min read
0
0

L’alliance entre le Parti Lumumbiste Unifié (Palu) et Joseph Kabila, vielle de plus de 13 ans est à oublier. Le parti créé par feu Patriarche Antoine Gizenga a suivi la dance du moment et a adhéré officiellement à l’Union Sacrée de la Nation. L’acte d’adhésion et d’engagement a été signé par Godefroid Mayobo et Elvis Mutiri, respectivement Président et Vice-président du regroupement politique Palu et Alliés.

C’est officiel: depuis le jeudi 21 janvier 2021, le Parti Lumumbiste Unifié et ses alliés font partie intégrante de l’Union sacrée. « Considérant que l’Union sacrée de la Nation n’est ni un parti politique, ni un regroupement politique mais plutôt une vision du Chef de l’Etat, Son Excellence Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour rompre avec la mauvaise gouvernance du passé et lancer les bases nouvelles d’un Etat de droit et du développement intégral de la RDC, visant le mieux-être de chaque citoyen ; adhère librement à l’Union Sacrée de la Nation et s’engage à soutenir la vision du Président de la République, Chef de l’Etat dans la réalisation de sa politique jusqu’à la fin de la législature en cours », peut-on lire dans l’acte d’adhésion et d’engagement du Palu et Alliés à l’Union Sacrée de la Nation.

Une alliance historique…

Le 30 septembre 2006, Joseph Kabila et le Palu formalisait la plateforme électorale dénommée Alliance pour la majorité présidentielle (AMP) à travers un protocole d’accord signé à Kinshasa. Antoine Gizenga et celui qui était à l’époque le Président sortant étaient présents à la cérémonie y afférente.

Aux termes de cet accord, le PALU s’engageait  notamment à constituer avec l’AMP la majorité parlementaire et à mobiliser ses militants en faveur de la candidature de Joseph Kabila au second tour de la présidentielle. En retour, le gouvernement de coalition à former grâce à la majorité parlementaire constituée sera dirigé par un membre du Palu. Cette entente a été respectée par les deux parties durant le premier mandat de Joseph Kabila. Lors de son second mandat, le Palu, sans diriger le Gouvernement de la République, est resté un de ses principaux alliés.

Aux élections de 2018, Antoine Gizenga avait appelé les militants du Palu à soutenir la candidature la candidature du dauphin de Joseph Kabila. Ce soutient n’avait pas été bien accueilli par certains cadres de son parti qui affirmaient que Joseph Kabila devait soutenir la candidature du Palu conformément à ce qu’ils présentaient comme un « accord ». Tout ça appartenant au passé, ne cherchez plus le Palu ailleurs. Son adresse s’appelle dorénavant Union sacrée de la Nation.

 Palu et Alliance CCU et Alliés pèsent 19 élus nationaux

Dans une déclaration signée par son Président, Willy Makiashi, le 21 janvier 2021, le groupe parlementaire Palu-CCU de Lambert Mende a annoncé son appartenance à la majorité parlementaire requalifiée à l’Assemblée nationale.  « Le parti/Regroupement politique PALU et Alliés PALU A autorisé à fonctionner en République Démocratique du Congo ayant obtenu 19 sièges à la députation Nationale, déclare son appartenance à la majorité parlementaire au sein de l’Assemblée nationale. Ladite majorité parlementaire au sein de l’Assemblée nationale est constituée par la coalition union sacrée de la nation ; découlant de l’expression démocratie des députés nationaux ayant requalifié l’ancienne majorité parlementaire », lit-on  dans cette déclaration.

A noter qu’avec les dix Députés nationaux du Palu et Alliés et 9 du regroupement Alliance politique CCU et Alliés, le groupe parlementaire Palu-CCU totalise 19 élus. De quoi espérer avoir un poids non négligeable dans la nouvelle coalition majoritaire à l’Assemblée nationale.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

2 ème réunion ministérielle préparatoire du sommet UA-UE : Christophe Lutundula plaide la cause du « peuple profond » des villages africains

Les ministres des Affaires étrangères des pays membres de l’Union Africaine et leurs…