Home Politique En nommant Guylain Nyembo au poste de son Directeur de Cabinet: Félix Tshisekedi règle partiellement la question du prochain Premier ministre

En nommant Guylain Nyembo au poste de son Directeur de Cabinet: Félix Tshisekedi règle partiellement la question du prochain Premier ministre

6 min read
0
0

Le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, a nommé un nouveau Directeur à la tête de son cabinet, en la personne de Guylain Nyembo. Directeur de Cabinet adjoint en charge des questions économiques jusqu’à sa nomination intervenue ce lundi 25 janvier 2021, à travers une ordonnance présidentielle lue sur la chaine de télévision de l’Etat, l’heureux promu est un cadre du parti présidentiel et est réputé proche du Président de la République. Si sa nomination a mis fin à l’intérim assumé par le Prof Eberande Kolongele depuis la condamnation de Vital Kamerhe à 20 ans de prison, elle pourrait résoudre une autre question plus urgente et complexe. Explication.

Il a fallu sept mois au Chef de l’Etat pour remplacer son désormais ex Directeur de Cabinet Vital Kamerhe. Sept, c’est encore le nombre des mois qu’il lui a fallu pour mettre en place l’équipe gouvernementale de la défunte coalition FCC-CACH. Avec la fin de ladite coalition et la déchéance imminente du gouvernement Sylvestre Ilunga par l’Assemblée nationale ce mardi 26 janvier 2021, Félix Tshisekedi doit se trouver un nouveau formateur du gouvernement. Les attentes de la population sont nombreuses. Le peuple semble en avoir marre de ses discours et veut voir du concret. Le temps n’est pas son allié dans le contexte actuel. Il doit aller vite. Plus vite.

 Modeste Bahati se frotte les mains

Les négociations politiques avec ses nouveaux alliés autour du partage des responsabilités au sein des institutions risquent de s’éterniser. Selon une des  sources d’alternance.cd à la présidence de la République, Fatshi serait  pressé. Il ne voudrait plus perdre le précieux temps qui lui reste d’ici 2023. Par conséquent, il aurait voulu faire d’une pierre deux coups en comblant le vide laissé à la tête de son cabinet par le leader de l’UNC mais pas que.

En effet, en nommant Guylain Nyembo, un originaire de l’Ex-province du Katanga au poste de Directeur de son cabinet, le Président de la République écarterait l’option de confier la primature à un ressortissant de cette partie du pays. Il ouvrirait de facto les portes de la primature à l’informateur Modeste Bahati, originaire du Grand Kivu (comme Vital Kamerhe). D’après notre source, le leader de l’AFDC-A pourrait être nommé formateur du gouvernement.

Au plan politique, en prenant la direction du cabinet du Président de la République, l’UDPS dont est membre Guylain Nyembo pourrait revoir ses ambitions à la baisse dans le prochain gouvernement  et laisser donc plus de marges de manœuvres aux nouveaux alliés. L’équilibre géopolitique pourrait être conservé étant donné que le poste de Président du Bureau de l’Assemblée nationale pourrait être confié à un originaire de la même zone géographique que l’ancienne présidente Jeanine Mabunda(Ex-province de l’Équateur).

La grande question qui reste à résoudre est donc de savoir comment le Chef de l’Etat procédera pour satisfaire ses alliés, avec à leur tête Jean-Pierre Bemba et Moise Katumbi, sans oublier l’UNC qui pourrait demander un peu plus après avoir été dépossédé du poste juteux de Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat.

ALTERNANCE.CD

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

RDC : Des appels à la réouverture du procès Chebeya et Bazana se multiplient !

Le dossier sur le double assassinat de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana a été au centre …