Home Politique RDC: Voici ce que la population pense des ex FCC qui ont adhéré à l’Union sacrée (Sondage Les Points)

RDC: Voici ce que la population pense des ex FCC qui ont adhéré à l’Union sacrée (Sondage Les Points)

17 min read
0
0

Par Sondage Les Points

Ce que pensent les congolais des ex FCC qui ont rejoint l’Union sacrée

Comment la reconfiguration de l’espace politique congolais voulue par le Chef de l’Etat est-elle aperçue par la population? Que pense le congolais Lambda du mercato politique actuel, plus précisément, des acteurs politiques membres du Front Commun pour le Congo (FCC) qui ont rejoint l’Union sacrée? Ces questions et d’autres ont été au centre d’un sondage spécial réalisé par notre institution.

En quête d’une nouvelle Coalition parlementaire majoritaire pour continuer à diriger le pays conformément à sa vision après le divorce de la coalition FCC-CACH, le Président de la République à tendu la main à toutes les forces sociales et politiques. Il a entrepris une série de consultations nationales en vue de mettre en place l’Union sacrée de la Nation.
À l’issue de ces consultations, beaucoup de sociétaires du FCC, dont des anciens ministres, anciens mandataires publics , des élus nationaux et ministres en fonction ont annoncé leur adhésion à l’Union sacrée.

Après toutes les déclarations et analyses politiques faites ça et là, la parole est au Souverain primaire, ce peuple au nom de qui les acteurs prétendent se battre.
Sondage Les Points a interrogé un échantillon de 1000 personnes représentant toutes les couches sociales, obédiences politiques et religieuses et toutes les provinces.

Les résultats de ce sondage spécial renseignent globalement que la population classe les anciens membres du FCC qui ont rejoint l’Union sacrée en trois catégories à savoir, la catégorie dite des personnes qui seraient réellement motivées par la volonté d’accompagner le Chef de l’Etat pour améliorer la gestion du pays; la catégorie dite des personnes qui ont choisi l’Union sacrée comme asile pour échapper à d’éventuelles poursuites judiciaires et enfin, la catégorie dite des personnes qui tiendraient coûte que coûte à être du côté du pouvoir pour rester dans la mangeoire.

Partant de cette catégorisation, il a été demandé aux interviewés de designer les ex sociétaires du FCC qui selon eux, pèsent réellement et peuvent aider le Chef de l’Etat dans la concrétisation de sa vision à travers l’Union sacrée de la Nation.
Selon les points obtenus par chacun d’eux, voici comment se présente leur top 10.

1. Pius Muabilu (67℅ d’opinions)

Premier cadre du FCC à avoir rejoint l’Union sacrée, Pius Muabilu a bonne presse auprès de 67℅ des congolais. Ceux qui lui sont favorables soutiennent qu’il a agi en homme d’Etat d’abord, en se présentant à la cérémonie de prestation de serment des nouveaux juges de la Cour Constitutionnelle, ensuite en répondent à l’invitation du Chef de l’Etat lors des consultations nationales du Palais de la Nation et en rencontrant l’informateur, Prof Modeste Bahati Lukwebo.
Non compris au départ, les critiques qui le visaient se sont estompées automatiquement quand l’union sacrée a commencé à enregistrer les vagues d’adhésions.
À ce jour, il est devenu évident que le Ministre d’Etat en charge de l’Urbanisme et Habitat a été le premier à comprendre le bien fondé de la démarche de Félix Tshisekedi.
C’est dire que Pius Muabilu et son regroupement politique l’Alliance pour l’avenir (AA/a) ont une longueur d’avance sur bien de ses collègues et leurs regroupements politiques.

2. Steve Mbikayi (65% d’opinions favorables)

Son adhésion à l’Union sacrée de la Nation est est un motif de satisfaction pour …% des congolais. Steve Mbikayi bénéficie de presque autant du taux de satisfaction de la population pour son retour à l’AFDC-A dirigé par Modeste Bahati Lukwebo. Ceux qui lui sont favorables estiment que ses agissements démontrent qu’il est un homme capable de surpasser les clivages partisans pour défendre l’intérêt général.

3. Alphonse Ngoy Kasanji ( 61℅ d’opinions favorables)

L’adhésion d’Alphonse Ngoy Kasanji à l’Union sacrée a satisfait 61℅ des congolais interrogés. Ces derniers estiment que l’absence de ses tweets critiques envers le Chef de l’Etat pourra contribuer à la paix sur les réseaux sociaux.

4. Julien Paluku(58℅ d’opinions favorables)

L’adhésion de Julien Paluku et de son regroupement politique, AAB à l’Union sacrée de la Nation est un motif de satisfaction pour 58℅ des congolais. Ceux qui sont de cet avis estiment que son poids politique, son dynamisme et sa maîtrise des enjeux sécuritaires sont des atouts utiles pour l’Union sacrée.
En effet, avec ses 20 députés nationaux sans compter les députés provinciaux, l’Alliance des acteurs pour la bonne gouvernance du Congo (AABC) aura été d’un apport de taille dans la composition de la nouvelle Coalition majoritaire à l’Assemblée nationale. Julien Paluku est aussi apprécié pour son sens élevé du consensus.

5. Jean Charles Okoto(54 ℅ d’opinions favorables)

Son adhésion à l’Union sacrée a bouleversé sérieusement les calculs politiques du FCC dans le Grand Kasaï en général et la province du Sankuru en particulier. Leader politique incontestable, l’élu de Lodja incarne la paix et l’unité par son discours réconciliant, dans ce territoire.
Selon 54℅ des congolais interrogés, en adhérant à l’union sacrée, l’ancien ambassadeur de la RDC en Chine a démontré qu’il se préoccupe d’abord des intérêts du peuple et que le Chef de l’Etat peut compter sur lui.

6. Jonathan Bialosuka ( 53% d’opinions favorables)

L’adhésion de Jonathan Bialosuka à l’Union sacrée est un motif de satisfaction pour 53℅ de la population congolaise interrogés. Ceux qui lui sont favorables affirment qu’il est un appui de taille pour le Chef de l’Etat dans le Grand Bandundu.

7. Jean Lucien Bussa(47℅ d’opinions favorables)

De tous les anciens membres du FCC qui ont adhéré à l’Union sacrée, Jean Lucien Bussa est considéré par 47℅ des congolais interrogés comme celui qui a pris le soin d’expliquer à son ancienne famille politique son choix et de sortir en quelque sorte par la grande porte.
Ses admirateurs le présentent comme un homme qui défend ses convictions politiques quel que soit le contexte politique.

8. Lambert Mende (45℅ d’opinions favorables)

Lambert Mende a autant d’admirateurs que des détracteurs. Parfois, ses détracteurs deviennent ses admirateurs, le temps de ses interventions dans les médias, lesquelles sont prisées.
Son adhésion à l’Union sacrée a surpris 41℅ des congolais contre 59℅ autres qui se disent non surpris au motif que l’ancien porte-parole du gouvernement est un habitué de mercato politiques.
Mais tant ceux qui disent l’apprécier que ses détracteurs sont unanimement d’accord pour dire que le leader de la CCU est suffisamment compétent et expérimenté pour revenir à la tête du ministère de la communication. Sauf qu’il a du mal à se séparer de l’image de Kabiliste qui semble le suivre jusqu’à ce jour, tellement il défendait bien l’ancien chef de l’Etat.

9. Jean-Pierre Lihau(38℅ d’opinions favorables)

L’un des premiers élus du PPRD à avoir dit oui à Félix Tshisekedi bien avant la fin officielle de la coalition FCC-CACH, Jean-Pierre Lihau est apprécié positivement par 38℅ des congolais. Ceux qui lui sont favorables soutiennent que mieux que beaucoup de ses collègues ex FCC qui ont rejoint l’Union sacrée, il a une expérience avérée dans la gestion du bureau de l’Assemblée nationale à apporter, pour avoir été directeur de cabinet du Président de l’Assemblée nationale.
Une frange des répondants qui se disent séduits par Jean-Pierre Lihau soutient aussi que son rapprochement avec le Président de la République est une preuve qu’il est un homme de conviction.

10. Justin Bitakwira (33℅ d’opinions favorables)

Le néo Tshisekediste Justin Bitakwira est apprécié par 33℅ des congolais. Ceux qui lui sont favorables disent apprécier particulièrement son pragmatisme, sa lucidité politique et son franc parler. Le petit fils de sa grand-mère a donc réussi à séduire les coeurs des congolais, lui qui se montre peu exigeant dans le partage des responsabilités au sein des institutions, ce qui fait dire à ceux qui lui sont favorables qu’il n’a pas adhéré à l’Union sacrée pour les postes. À chacun son opinion.

Les Points

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

ESU/IFASIC: 72 heures accordées aux étudiants pour « sauver l’année académique »

Certaines décisions du ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU), …