Home Politique Chan Cameroun : La délégation de la RDC dégage l’odeur des détournements d’argent et de la Covid-19

Chan Cameroun : La délégation de la RDC dégage l’odeur des détournements d’argent et de la Covid-19

13 min read
0
0

La Covid-19 n’est pas le seul malheur qui frappe les Léopards à la 6eme édition du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN)Cameroun 2021.

Un autre fléau, aussi mortel que le Coronavirus touche, pas seulement les joueurs, mais aussi des officiels. Avec son envoyé spécial au pays de Paul Biya et ses sources à Kinshasa, Alternance.CD vous propose, en exclusivité, les premiers résultats de ses investigations, qui laissent à penser que la délégation congolaise baignerait dans une fraude qui mérite de faire l’objet d’un procès public à l’instar de celui des 100 jours.

Cinq Léopards ont été testés positifs au Covid-19 avant leur entrée en lice dans la compétition, contre les Diables rouges du Congo Brazzaville. Avant le deuxième match, quatre nouveaux joueurs et le sélectionneur Florent Ibenge ont été testés positifs. La nouvelle a choqué les supporters. Sur les réseaux sociaux, certains ont crié au scandale. Mais si scandale il y a eu, il impliquerait aussi des joueurs, le staff et même des officiels. Explication.

Avant de se rendre en Tanzanie le 9 janvier 2021 pour le stage de préparation, les 49 membres de la délégation de la RDC dont 33 joueurs et 16 membres du staff ont été testés négatifs par l’INRB, au départ de Kinshasa. Au sortir de Dar-Es-Salam où ils étaient logés à Tiffany Diamond Hôtel, non loin du Benjamin Mkapa National Stadium, comme à leur arrivée à Douala quelques jours plus tard, ils ont été tous testés négatifs. Ce, même si des soupçons de falsification des tests ont commencé après leur départ de la capitale Tanzanienne. Il en est de même des supporters et officiels qui étaient venus directement de Kinshasa à Douala. Tous ont été testés et leurs résultats étaient négatifs.

Comment pourrait-on alors expliquer les cas positifs qui ont été annoncés à quelques heures du début de la compétition ? Trois hypothèses pourraient expliquer la situation.
Tous les joueurs et membres du staff technique testés positifs ont réellement été contaminés par Covid-19. Selon le médecin de l’équipe nationale, Dr Bungu Kakala, les résultats des tests effectués par les laboratoires camerounais ne peuvent souffrir d’aucune contestation. Il a affirmé que des experts internationaux dont des congolais travaillent dans ces laboratoires.
Les supporters congolais ne lui font pas confiance. Certains ont, dans des vidéos publiées sur les réseaux sociaux, demandé aux autorités compétentes de le rappeler au pays. A chacun son opinion.

Partant de cet avis d’expert, la question du départ reste sans réponse. Comment en est-on arrivé là ? Voilà ce qui a conduit notre envoyé spécial à suivre le quotidien de certains Léopards. Et, le constat est sans appel : le comportement de certains joueurs congolais laisse à désirer. Aidés notamment par leurs copains, ils auraient côtoyé des endroits peu recommandables pour des athlètes professionnels, notamment des bars et bistrots camerounais où les gestes barrières contre Covid-19 sont peu respectés.

A défaut de sortir, certains Léopards se donneraient le plaisir d’inviter des filles camerounaises dans leur hôtel. Une habitude élevée presque en une tradition dans l’équipe nationale de la République Démocratique du Congo. On se souvient de Trésor Mputu et de ses deux maitresses lors d’un séjour des Léopards en Afrique du Sud, il y a quelques années.

Toutefois, les conséquences corrigeant mieux que les conseils, les joueurs congolais présents au Cameroun sont devenus irréprochables depuis l’annonce des cas positifs de Covid-19 dans leurs rangs.

La troisième hypothèse est que le médecin de l’équipe nationale, Dr Bungu et le Coordonnateur des équipes nationales ne joueraient pas franc jeu. Des supporters congolais qui soutiennent cette hypothèse s’en sont pris à eux dans une vidéo tournée à Douala. Notre envoyé spécial n’a pas réussi à obtenir la réaction des accusés et s’y attèle en ce moment.

Les supporters roulés dans la farine?

A l’instar des résultats des tests Covid-19, le perdiem des supporters congolais présents au Cameroun fait l’objet de polémiques. En effet, selon des éléments obtenus d’une source au ministère des Finances, les frais de mission d’au moins 2000 supporters ont été décaissés, à hauteur de 100 USD par personne par jour. Premier couac, dans le dernier vol Congo Airways qui les a conduits au Cameroun, il n’y avait que 160 supporters. Où sont donc passés les 40 autres supporters ? Et leurs frais de mission? Mystère.

Deuxième couac, tous les supporters interrogés par notre envoyé spécial, notamment nos confrères logés à l’hôtel Prince de Galles à Douala, affirment avoir reçu 1800 USD par personne.
Or, nos sources au ministère des Finances précisent qu’il a été prévu et décaissé 2500 USD par personne, soit 100 USD par jour fois 25 jours de la compétition.

Pas besoin d’être mathématicien pour comprendre qu’il manque 700 USD à chacun. Et quand on multiplie ce montant par le nombre des membres de la délégation congolaise, on comprend que plus de 100 000 USD sont sans trace.

Du coup, les souvenirs des détournements qui ont toujours marqué la participation de la sélection nationale de la RDC à des compétions continentales refont surface. A ce propos justement, il y a lieu de rappeler qu’un ancien ministre des Sports s’est tapé une maison dans la commune de Lemba au vu et au su de tout le monde, après avoir été au centre d’un scandale financier et sexuel lors de la participation de la RDC à la CAN Égypte 2019.

Pour revenir à l’actualité du jour, il faut dire que d’autres rubriques ne sont pas épargnées par le détournement, qui semble s’enraciner au ministère des Sports de la RDC. Qu’à cela ne tienne, le souhait de tous les congolais est que les Léopards gagnent ce CHAN. Une fois de retour au pays, l’Inspection Générale des Finances (IGF) devra demander des comptes aux gestionnaires de tous les fonds décaissés pour cette compétition.

Par ailleurs, la tension devenant de plus en plus vive, Hermann Ngediko, Conseiller Financier du ministre des Sports et chef de la délégation des supporters congolais au Championnat d’Afrique des nations Cameroun a tenté d’apaiser les esprits. Ce mercredi 27 janvier 2021, il a appelé les supporters au calme.

Entre temps, il nous revient d’apprendre que la CAF a demandé une contre expertise sur les tests Covid-19 des Léopards, question de se rassurer qu’il n’y a pas eu truchage.

J.L/Depuis Douala

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Violences sexuelles et basées sur le genre: JHR/JDH balise le chemin de la collaboration entre Magistrats, OSC et journalistes

En République Démocratique du Congo, il n’est pas facile d’accéder aux informations des vi…