Home Politique Sénat: Thambwe Mwamba se montre exceptionnellement moins tranchant!

Sénat: Thambwe Mwamba se montre exceptionnellement moins tranchant!

6 min read
0
0

On ne le reconnait plus. Habitué à faire des coups de gueule, le Président du Sénat s’est montré moins dur, ce mardi 2 février 2021, au sortir de la plénière tenue à huit. Abordé sur la question de la motion qui le vise et celles qui visent d’autres membres du bureau, Alexis Thambwe Mwamba s’est dit disposé à quitter son poste si telle est la volonté de ses collègues.

Il est attaqué sur deux fronts: politique et judiciaire. Visé par une pétition signée par une soixante de Sénateurs et qui a été déposée ce mardi, le Président du Sénat est visé dans un autre dossier qui risque de lui coûter plus cher qu’une simple déchéance de son poste. Il est accusé de détournement de plus de 3 millions de dollars américains.

Le Procureur Général du Parquet Général près la Cour de Cassation, Victor Mumba Mukomo, a déjà demandé aux Sénateurs l’autorisation d’instruction. « Le 06 janvier 2021, le sieur Alexis Thambwe Mwamba, Président du Sénat, a tiré pour le compte du Sénat, trois chèques d’un import respectif de 2.000.000 d’Euros, 1.000.000 de dollars américains et 1. 000.000 de francs congolais. Le Trésorier du Sénat, ayant retiré ces sommes à la Banque Commerciale du Congo, remit les 2.000.000 d’Euros et 1.000.000 de dollars américains au Conseiller financier du Questeur du Sénat. Ledit conseiller partit les remettre au Président du Sénat, Alexis Thambwe Mwamba à sa résidence », a-t-il écrit dans son réquisitoire aux fins d’obtenir des Sénateurs l’autorisation d’instruction du dossier.

Le Procureur Général du Parquet Général près la Cour de Cassation a expliqué que dans leur rapport avec le droit, les faits tels que brièvement exposés sont susceptibles de constituer l’infraction de détournement des deniers publics, prévue et punie par l’article 145 du code pénal livre II tel que modifié à ce jour. « Etant donné la gravité des faits au regard des montants lui remis et la nécessité de décourager ce genre de comportement, il est impérieux que le Président du Sénat puisse donner sa version des faits. Par ces motifs, qu’il plaise au Bureau du Sénat d’autoriser l’instruction à charge du Président du Sénat, Monsieur Alexis Thambwe Mwamba, pour détournement des deniers publics et lui permettre ainsi de présenter ses moyens de défense », a-t-il conclu.

Sans surprise, l’intéressé nie toute détournement de sa part. Il affirme au contraire, détenir des documents justificatifs pour prouver son innocence.

Au sujet de la pétition qui le vise, Alexis Thambwe Mwamba s’en remet à la décision de ses collèges sénateurs. « Nous sommes en démocratie. Il n’y a pas de poste à vie, ça n’existe pas. On a un mandat et si ceux qui nous ont donné le mandat décident de le retirer, je partirai. J’ai un mandat et le jour où il prend fin je pars. Ce n’est pas la fin du monde », a-t-il déclaré.
Reste à savoir si le Président de la Chambre haute du parlement attendra le vote de ladite motion pour sortir par la fenêtre comme son ex-collègue Présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda ou démissionnera pour sauver son honneur.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

ESU: Muhindo Nzangi, trop de vitesse et des gaffes au passage!

Le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU), Muhindo Nzangi veut …