Home Politique Coopération: Félix Tshisekedi, un séjour particulièrement fructueux en Egypte

Coopération: Félix Tshisekedi, un séjour particulièrement fructueux en Egypte

4 min read
0
0

Le Chef de l’Etat congolais, Félix Tshisekedi séjourne au Caire, en Egypte,  depuis lundi 1er février 2021. La coopération entre la RDC et ce pays, notamment dans les domaines des infrastructures et du développement sont au centre de sa visite.

Ceux qui l’accusent d’effectuer trop de déplacements à l’étranger n’auront rien à dire cette fois-ci. Pour cause, Félix Tshisekedi a réussi à décrocher plusieurs contrats dont il a assisté à la signature des mémorandums d’entente entre la RDC et l’Egypte.

Mais avant, il a eu des discussions bilatérales  avec son homologue égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi sur des sujets d’intérêts communs.  Ce dernier a indiqué, au cours de la conférence de presse conjointe, que leurs entretiens ont porté entre autres,  sur le renforcement de la coopération existante  entre les deux pays, notamment  dans le domaine des ressources en eau et autour des efforts conjoints visant à  maximiser les bénéfices des ressources du Nil. « Nous avons souligné la vision de l’Égypte basée sur le Nil, en tant que source de coopération et de développement, sur une bouée de sauvetage commune pour les populations des pays du bassin du Nil,» a déclaré Al-Sissi.

Le Chef de l’État Égyptien a poursuivi qu’ils ont « également passé en revue les derniers développements sur la question du barrage de la renaissance, et le processus des négociations en cours, en vue de parvenir à un accord juridiquement contraignant sur le remplissage et l’exploitation du barrage

Il a réaffirmé,  à l’occasion, le soutien de l’Egypte au mandat du Président de la République Démocratique du Congo à la présidence de l’Union Africaine. « Je voudrais affirmer notre plein soutien à sa souveraineté pendant sa présidence de l’UA, et notre confiance en sa direction avisée de l’action africaine commune, et sa réussite à diriger le continent pendant cette phase, qui connait un certain nombre de défis, surtout les efforts pour contenir la Covid-19 en éliminant la menace d’extrémité et de terrorisme, en plus d’activer l’intégration économique et commerciale entre les pays du continent », a renchéri Abdel Fattah Al-Sissi.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Mise en place à l’ESPT: Tony Mwaba crache sur la mémoire de Patrice Lumumba

Aucun directeur provincial ressortissant du Sankuru, province d’origine du Héros nat…