Home Politique Equateur: La société civile redoute un conflit communautaire à Basankusu

Equateur: La société civile redoute un conflit communautaire à Basankusu

3 min read
0
0

Le Mouvement citoyen EKOKI (ça suffit) tire la sonnette d’alarme sur un conflit ayant entraîné des arrestations à Basankusu.

Ce conflit de leadership pouvant entraîner un conflit communautaire est une conséquence de l’absence totale de l’autorité de l’Etat qui s’observe dans ce territoire qui fait partie de la Province de l’ Équateur. C’est en tout cas ce qu’affirme ce mouvement citoyen.

Des jeunes ressortissants du secteur de Gambalo ont adressé un mémorandum aux différentes autorités politico-administratives suite à l’incendie du bureau de la Sous- Division de l’ESPT/Basankusu II.

Dans ce mémo, ils ont fait état notamment d’un incendie qui aurait été commis par des membres de la Fondation des Amis de Ruphin Elodji.
Ils ont accusé le député qui porte ce nom d’être le commanditaire de cette attaque.

Selon John Boimbo, membre du mouvement citoyen Ekoki et responsable de la société civile de ce coin, le 13 février 2021, des éléments de la Police ont fait une descente dans le secteur de Gombalo, tirant des balles réelles. Prise de paniques, la population s’est dispersée.

Il ajoute qu’une série d’arrestations arbitraires des jeunes s’en est suivie et que les personnes interpellées ont été conduites à l’Auditorat de Mbandaka, sans mandat ni avocat pour les assister.

Le mouvement citoyen EKOKI estime que le député Ruphin Elodji est victime d’une cabale suite à son adhésion à l’Union sacrée de la Nation.
G.K.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Infrastructures: Vers le désenclavement de l’espace Grand Kasaï!

Pour l’intégration nationale, le gouvernement de la République travaille pour la réd…