Home Politique RDC: A quoi joue réellement Jean Marc Kabund?

RDC: A quoi joue réellement Jean Marc Kabund?

7 min read
0
0

Après s’être séparé de ses encombrants alliés du Front Commun pour le Congo (FCC), le Président de la République, Félix Tshisekedi croyait rester seul maitre du pouvoir. Avec le temps qui court, certains cadres de son parti politique risquent de lui faire ombrage.

Alors que les tractations politiques pour la mise en place du nouveau gouvernement ont été officiellement menées et clôturées par le Premier ministre Sama Lukonde, les informations largement diffusées ces dernières heures renseignent que le Président ai de l’UDPS et premier Vice-président de l’Assemblée nationale, Jean-Marc Kabund, préparerait un plan diabolique visant à fabriquer de supers ministres hors de contrôle du Premier ministre. Alternance.CD a passé de coups de câbles la nuit dernière et est parvenue à avoir la confirmation que ces informations sont vraies.

Les caciques de l’ancien régime de Joseph Kabila qui étaient accusés de faire partie de gouvernements parallèles, parfois plus influents que les gouvernements officiels, peuvent se féliciter d’avoir inspiré ceux qui les critiquaient hier. La bande à Emmanuel Ramazani Shadary, Henri Mova, Aubin Minaku, Adolphe Lumanu et Évariste Boshab peut tranquillement se reposer et observer les nouveaux hommes forts de la RDC appliquer à la lettre ses méthodes qui ont conduit le pays dans l’abîme.

Après Augustin Kabuya, Secrétaire Général de l’UDPS, qui s’était arrogé le pouvoir d’insulter le Président d’une Assemblée provinciale à la Cité de l’Union, de convoquer le Président de l’Assemblée provinciale et le Gouverneur du Sankuru dans son bureau, sans compter ses menaces à l’égard d’un membre du gouvernement central, c’est autour de son chef hiérarchique au parti de dépasser ses limites.

Jean Marc Kabund, parce que c’est de lui qu’il s’agit, tend à devenir littéralement la deuxième personnalité du pays. Selon de cadres de l’UDPS qui ont requis l’anonymat, le premier vice-président de l’Assemblée nationale serait devenu la pièce maitresse du pouvoir de Félix Tshisekedi. A ce titre, les délégués de quelques gouverneurs de province qu’il a réussi à faire peur défileraient chaque jour ou presque dans ses bureaux avec des enveloppes.
Nos confrères de Scooprdc.net affirment que certains gouverneurs lui enverraient mensuellement de sommes de 100 000 USD ou de 50 000 USD.

Selon nos sources, il en serait de même avec des députés nationaux, principalement ceux de partis transfuges du FCC à qui il donnerait des assurances de nomination dans le gouvernement.

Entre temps, le Chef de l’État continue à distribuer les promesses d’un changement radical. Ainsi, face aux pêcheurs de Kinkole qui ont échangé avec lui le dimanche 7 mars 2021, il a déclaré avoir trouvé « la clé » pour améliorer le social des congolais.

Question : peut-on prétendre apporter un changement radical en fermant les yeux sur les bêtises de celui qui est considéré comme l’un des hommes les plus influents de son régime?

En tout cas, à l’allure où vont les choses, si rien n’est fait pour le recadrer, Jean-Marc Kabund risque d’être à la base de la déstabilisation de l’Union Sacrée de la Nation et même de Fatshi pour qui il prétend travailler.

Signe que le Président ai de l’UDPS aurait d’autres idées en tête, ses relations avec le Conseiller Spécial du Chef de l’État en charge de la sécurité, François Beya, se seraient davantage détériorées depuis qu’il s’est permis de le critiquer publiquement. Aux dernières nouvelles, toutes les tentatives entreprises par certains proches du Chef de l’État pour les réconcilier auraient avorté, chacun préférant rester dans son coin.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Gouvernement Sama Lukonde : Les principaux enseignements à retenir

Après deux mois d’une longue attente marquée par des rumeurs allant dans tous les sens, le…