Home Politique Sud-Kivu: Un civil meurt dans un cachot militaire

Sud-Kivu: Un civil meurt dans un cachot militaire

3 min read
0
0

Un détenu, voleur présumé, a trouvé la mort pendant sa détention dans un cachot des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDD) jeudi 11 mars 2021. Ce cachot est situé à Minembwe, territoire de Fizi dans la province du Sud-Kivu.

L’information a été livrée ce samedi à la presse par le Porte-parole de l’opération Sokola 2 sud, qui précise que le présumé voleur s’appelait M. Alexis et qu’il a été pris la main dans le sac. « La population l’a torturé à mort, heureusement il a reçu le secours d’une unité des policiers militaires en patrouille de la 12eme brigade qui l’a amené à leur cachot pour sa sécurité », a expliqué cet officier militaire.

Le porte-parole de l’opération Sukola 2 sur au Sud-Kivu a ajouté que « c’est lorsqu’il se trouvait dans ce cachot que le présumé voleur a succombé de suite de ses blessures ».
Ce énième cas de décès dû à la justice populaire en dit long sur l’ampleur de la colère de la population de cette partie du pays. Ce, car depuis janvier 2021, on compte près d’une dizaines de cas de justice populaire visant non seulement de présumés voleurs mais aussi un élément de FARDC à la gâchette facile, qui avait gaspillé un civil.
Conscient du danger de ce phénomène, le Porte-parole de l’opération Sukola 2 Sud invite la population du Sud-Kivu en général et de Minembwe en particulier de ne pas se rendre justice elle-même mais à faire confiance à l’armée, à la police et à la justice.

J.J.L/ Bukavu

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Gouvernement: Claude Kabi satisfait du respect des équilibres géopolitiques

Juriste, défenseur des droits de l’homme et analyste politique, Maître Claude Kabi a…